Service gratuit + prix appel
Thermostat investir

Pourquoi investir dans un thermostat et à quel prix ?

Après avoir maudit votre facture d’énergie sur 3 générations, l’heure semble être venue d’investir dans un thermostat pour réguler votre chauffage. Déjà, parce que ce petit investissement génère de GRANDES économies d’énergie. Ensuite, parce que son utilisation a plein de chouettes effets secondaires comme le fait de vous apporter + de confort. Et enfin parce qu’il sera bientôt obligatoire dans tous les logements français. Sans compter que le gouvernement a mis en place une prime pour vous aider à l’acheter. C’est le moment de s’y mettre !

👉Combien ça coûte d’investir dans un thermostat ?

💰 Quitte à envisager l’achat de ce petit boîtier intelligent, autant y aller franco et parler direct du sujet sensible : « le budget ». Rassurez-vous, entre la fourchette haute et basse il y en a pour toutes les bourses parmi la panoplie de marques, de modèles et de fonctionnalités possibles.

En plus, l’info qui met sacrément en joie pour l’année 2024, c’est le coup de pouce financier mis en place par l’État. De quoi faire chuter le prix à l’achat.

On additionne le coût d’achat et le coût d’installation…

Tous les thermostats ne se valent pas… et ne coûtent donc pas le même prix. Du côté des modèles programmables les plus standards pour piloter le chauffage, il faut compter entre 60 et 250 € lors du passage en caisse*.

Si on mise plutôt sur les thermostats connectés (les plus balèzes pour réguler la température même à distance et générer des économies d’énergie impactantes, tout ce qu’on aime), on se situe davantage entre 100 et 450 €.

Et puis ensuite, il y a l’installation, une étape facultative selon vos compétences, mais utile pour s’assurer que tout est bien qui finit bien. Un gage de sérénité qui se chiffre à 150 – 300 € environ selon votre installation (gaz ou élec’, nombre de radiateurs à équiper, etc).

Voilà pour se situer !

Heureusement, des aides financières existent désormais pour passer à l’acquisition le moins douloureusement possible.

… mais on soustrait l’aide financière 🎉

Il n’y a pas que le calendrier de l’Avent qui a fait son entrée sur scène le 1er décembre 2023**😜. À cette même date, le tout nouveau « coup de pouce pilotage connecté du chauffage pièce par pièce » a débarqué dans nos vies.

Précisons que l’aide en question ne concerne que les logements équipés d’un chauffage individuel… soit l’écrasante majorité des logements en France. Elle s’adresse aussi bien aux locataires qu’aux proprios, quel que soit leur niveau de revenu.

Quant au montant du coup de pouce à proprement parler, il varie selon la superficie chauffée, question de cohérence. Ce sera 260 € pour un logement de moins de 35 m² et 624 € pour 130 m² et plus**.

Et ce n’est que le début des bonnes nouvelles… ⬇️

👉 Combien ça rapporte ce thermostat pour piloter son chauffage ?

💶 Au début, il faut investir. C’est le jeu. Mais la suite est bien plus réjouissante ! Car sur la durée, le retour sur investissement en vaut vraiment la chandelle.

Jusqu’à 15% voire 25% d’économies d’énergie 😮

Vous l’avez compris, maîtriser la conso d’énergie chez soi en régulant la température du logement à la carte, ça peut rapporter gros. Oui, mais gros comment ?

Jusqu’à 15% d’économie d’énergie de chauffage nous dit l’ADEME*… et même jusqu’à 25% avec la Station Sowee qui est bien plus qu’un thermostat connecté.

Quand on sait que la note liée au chauffage représente à elle seule entre 60 et 75% de la conso d’énergie de la maison, ça devient vraiment très intéressant cette histoire de pourcentage***. On ne parle pas d’une poignée d’euros économisés mais plutôt de 200 € voire plus !

Avec un thermostat programmable, on peut réaliser jusqu’à 270 € d’économies sur une facture de chauffage de 1800 € par an si le logement est chauffé à l’élec’, et jusqu’à 210 € pour une facture de 1400 € s’il est chauffé au gaz*. Alors, imaginez un peu ce que ça pourrait donner avec un thermostat connecté. Des résultats majorés, sans aucun doute !

Quoi qu’il en soit, si vous passez votre temps à râler sur la facture d’énergie qui n’en finit pas de gonfler, il est venu le temps de se tourner vers le bon objet 😬.

Il faut dire qu’une conso de chauffage qui s’adapte à l’emploi du temps, ça donne une conso utile et justifiée ! À l’heure où les prix de l’énergie s’envolent, on aime cette façon d’être au plus près des besoins réels pour consommer moins et surtout : mieux.

Et plein d’autres avantages en prime

Automatique et fiable :

Une fois la température programmée pour coller aux besoins de chauffage selon les périodes de présence et d’absence, le thermostat bosse en toute indépendance.

Votre charge mentale baisse à mesure que son hypervigilance augmente.

Si on le compare avec le pilotage manuel qui est imprécis et chronophage ou avec le nombre de fois où on a oublié de baisser le chauffage, y’a pas débat 🙈.

Confortable :

Grâce à lui, on choisit et on maintient une température ambiante agréable pour un chez soi où il fait bon vivre par temps (gla)glacé.

Et on peut réguler la température de manière personnalisée dans chaque pièce (ça tombe bien, c’est une des conditions pour bénéficier de l’aide de l’État citée plus haut 👆, vous vous souvenez ?). Logique ! Il n’y a pas de besoin vital que le couloir, la salle de bain ou la chambre soient autant chauffés que le salon.

Économe… y compris en CO2 :

Fini le gaspi quand on programme au degré près son chauffage en fonction du planning de la semaine ! Et au passage, on réduit son empreinte carbone. La transition énergétique, on l’aime aussi à la maison. Chaque geste compte 😉

Pratique :

Les modèles connectés donnent accès à un pilotage du chauffage… à distance ! Ça se passe depuis une appli mobile sur téléphone, et autant dire qu’allumer, éteindre, monter ou baisser le chauffage de loin, c’est malin.

Pour aller plus loin, on a fait la liste complète de tout ce qu’il peut vous apporter !

👉 Saviez-vous que le thermostat sera bientôt obligatoire chez tout le monde en France ?

On vient de voir pourquoi l’achat d’un thermostat a le profil type d’un investissement rentable. C’est en tout cas l’avis du gouvernement qui a décidé de le rendre obligatoire dans les foyers français 🇫🇷 . Et hop : un pas de plus pour arriver à bon port (= celui de la neutralité carbone, promise pour 2050 🙌).

2027, c’est (presque) demain

#SpoilerAlert : depuis que le décret n°2023-444 a été adopté au Journal officiel le 8 juin 2023**, il a été convenu que les logements, existants et neufs, devront obligatoirement être équipés d’un « système de régulation de la température pour le chauffage et le froid » au 1er janvier 2027.

Dans ce texte de loi, le thermostat en question ne doit pas être obligatoirement connecté (même si c’est plus efficace), mais il doit au moins posséder les fonctionnalités de base pour fixer la bonne température au bon moment et au bon endroit. Attention pour bénéficier de l’aide en revanche, il doit répondre à certains critères. On en parle juste après.

Sans attendre 2027, le coup de pouce financier, c’est maintenant en 2024 ! ✌️

Puisque la présence d’un thermostat va de toute façon « bientôt » devenir obligatoire, pourquoi ne pas profiter de sa compagnie et de son intellect dès à présent ?

Pour booster l’adoption de cet « outil » utile aux économies d’énergie, le premier tome de la nouvelle réglementation en vigueur, très justement baptisée « plan thermostat » (lui-même issu d’un autre programme, celui du plan de sobriété****) prévoit donc une aide pour l’achat d’un thermostat connecté.

👉 Quel modèle choisir ?

🌡️ De fil en aiguille, on en vient à la typique hésitation du consommateur qui ne sait pas où donner de la tête.

Réponse en toute subjectivité : ne cherchez plus, la Station Sowee est LE meilleur choix au rayon des thermostats 😁.

Réponse « officielle » : un thermostat connecté (versus un thermostat programmable basique). Quel que soit le modèle choisi, il sera quoi qu’il arrive une bonne idée.

Le thermostat connecté : le must

Son plus : proposer une programmation en temps réel et à distance. On allume, on éteint, on monte et on baisse la température depuis son téléphone.

D’ailleurs, le thermostat connecté vous permet de rallumer le chauffage en douceur avant votre retour à la maison à la fin d’une journée de travail ou à la fin des vacances. De quoi éviter de surconsommer en lançant les radiateurs à fond les ballons pour palier un ressenti trop frisquet.

Et en cas d’imprévu (ça arrive hein que le programme ne soit pas le même d’une semaine sur l’autre !), ce système de pilotage vous permet de baisser la température du logement sans être sur place. Même pas besoin de faire un détour pour repasser par la maison. Le correctif se fait à distance ! Loin des yeux, près du cœur chauffage ☺️.

Certains thermostats connectés mesurent aussi la qualité de l’isolation et la température extérieure pour s’adapter au mieux. D’autres font varier la température automatiquement si l’ouverture d’une fenêtre est détectée ou si la présence ou l’absence des habitants est constatée. Pratique ET intelligent sur toute la ligne !

Justement, le truc avec l’innovation techno, c’est qu’elle rend vite obsolète les modèles plus classiques…

Le thermostat programmable, le « basique »

Le thermostat programmable (ou thermostat d’ambiance, c’est pareil) est le minimum syndical exigé pour piloter ses radiateurs et faire baisser la facture d’énergie.

Mais il sera moins performant que la version connectée. Par exemple, certains de ces modèles ne permettent pas de programmation personnalisée selon les jours de la semaine et ne disposent que de deux ou trois programmes pré-établis. Certains ne permettent pas d’activer le mode absence à distance. Des fonctionnalités pourtant archi pratiques pour ajuster le chauffage aux besoins réels…

Ceci étant, ces modèles restent de bons basiques et sont incontournables pour ne plus laisser tourner les radiateurs en continu ;).

👉 Pour aller encore plus loin en matière d’économies de chauffage

🌱 Notre plaidoyer pour les thermostats qui sont de formidables alliés pour réaliser des économies d’énergie étant fait, on a une petite piqûre de rappel (aïe) : le thermostat a beau être bien utile, il ne fait pas de miracle si l’isolation de la maison est médiocre ou si aucun autre éco-geste n’est mis en place.

L’isolation en premier

Si vous habitez une passoire thermique, réalisez dès que possible des travaux de rénovation énergétique (pour ça aussi, il existe des aides).

Ensuite, pensez aux petits gestes du quotidien qui feront la différence. Fermer systématiquement rideaux et volets, ça compte pour ajouter une couche protectrice isolante face aux intempéries extérieures.

Dans la même logique, on isole tout ce qui bouge. Ou plutôt, tout ce qui consomme : les tuyaux d’eau chaude, les joints des fenêtres, les dessous de porte. Go, go, go.

On ne lésine pas sur les éco-gestes

  • Remplacer l’installation de chauffage par un équipement moderne et performant… surtout si la vôtre commence à dater ! L’occasion d’envisager un système hybride du type pompe à chaleur, non ? 😇
  • Entretenir chaque année son système de chauffage (purge des radiateurs ou contrôle de la chaudière par un pro) pour pouvoir clamer « longue vie au roi », et limiter tout ce qui plombe le moral et le porte-monnaie, comme les fuites et les pannes.
  • Décaler l’usage des équipements durant les heures creuses quand on a l’option HP / HC et éteindre à chaque fois le mode veille des appareils quand ils ne sont pas utilisés.
  • Et enfin : régler le chauffe-eau à 55°C… mais aussi y aller tout doux sur l’eau chaude (vaisselle, douche, bain). Ne l’oublions pas, après le chauffage, l’eau chaude est le second autre gros poste de conso élec’ à la maison !!

📌 Ne ratez plus aucun conseil pour économiser !

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle (et gratuite 😉 )1

*Source : ADEME, Le thermostat programmable
**Source : Gouvernement, Une aide financière pour installer un thermostat connecté
***Source : ADEME, Mieux se chauffer
****Source : Ministère de la Transition écologique

1 Inscription à la newsletter : votre adresse e-mail est uniquement utilisée pour vous envoyer la newsletter mensuelle et vous pouvez à tout moment choisir de vous désabonner via le lien intégré dans la newsletter.

Partager
Restons connectés sur Instagram !