Thermostat : LA solution pour garantir la température idéale à la maison !

thermostat température

En quête du remède miracle pour être toujours au chaud chez soi, sans que la conso d’énergie n’atteigne des sommets ? Vous ne pouviez pas mieux tomber. Le thermostat pour régler la température à la maison est LE passeport pour réguler et programmer le chauffage dans chaque pièce de la maison selon vos besoins réels. De quoi faire du bien à la santé du porte-monnaie et de la planète, sans pour autant être privé de confort par temps frisquet. Décryptage de cet accessoire qui sait faire monter la température, mais pas trop…

Pourquoi un thermostat pour régler la température ?

C'est vrai quoi ? C'est pourtant pas compliqué d'appuyer sur On/Off ou de régler sur 1, 2, 3 ou 4. Hummm… Pas faux. Mais dès que vous aurez testé le thermostat (qui plus est dans sa version connectée) on parie que vous ne pourrez plus vous en passer.

Allez, on vous explique dans les grandes lignes

À l’instar des thermostats de four ou de frigo, le thermostat de température pour radiateur (ou pour chauffage tout court) n’est autre qu’un régulateur permettant de maintenir une température donnée, dans une enceinte fermée. En l’occurrence, cette enceinte fermée c’est tout simplement votre maison :). Vous aviez deviné ?

En tout cas, pour faire (encore) plus simple, le thermostat de radiateur n’est autre qu’un régulateur de confort thermique grâce auquel on peut conserver (ou programmer) la température idéale pour différents moments de la journée ou de la semaine.

Autrement dit, vous définissez une température souhaitée selon l’heure de la journée, les périodes de présence chez vous et vos besoins (on a le droit d'aimer avoir bien chaud le matin et bien frais la nuit).

Bref, fini de passer son temps à paramétrer les radiateurs ou à modifier les réglages de la chaudière ! Le studio, l’appart’ ou la maison, sont, grâce à lui, aux bons degrés TOUT LE TEMPS :).

Un (bref) mode d’emploi ?

Comment ça marche le thermostat ? Eh bien, pour la partie technique, le fonctionnement du thermostat repose sur plusieurs éléments interdépendants : 

  • Un détecteur/capteur : chargé de repérer les écarts de température. Il transmet l'info "Température"
  • Un actionneur/récepteur : responsable actif des débits de chaleur. Il transmet l'info "Action"
  • Une commande (le thermostat ou l’appli y étant liée) : chargée de transmettre les degrés souhaités aux radiateurs (ou à la chaudière). Il transmet donc l'info "Programme" ou consigne.

C'est tout cet écosystème intelligent qui permet de chauffer la maison à la bonne température lorsque les habitants sont là… ou pas !

Pour ses objectifs, il suit la règle de trois 🙂

Vous allez voir qu'il fait bien plus que "allumer/éteindre" le chauffage. Il pilote aussi… votre facture d'énergie et votre confort.

1. En ligne de mire : les économies d’énergie !

Sans surprise, le but ultime du thermostat pour la maison est de réaliser des économies d’énergie ! D’ailleurs, celles-ci ne sont pas négligeables puisqu’on régule le chauffage et les dépenses en fonction des besoins réels, ce qui évite toute conso superflue ou inutile. Ça s’appelle mieux gérer le budget sans renoncer à son confort, et ça, on aime ! Mais ne croyez pas que la finalité du thermostat s’arrête là ;).

Au passage, avec la Station connectée Sowee, c'est jusqu'à 25% d'économisés.* Si, si !

2. Son autre cheval de bataille : nous simplifier la vie

Pouvoir compter sur un thermostat qui gère la température intérieure à notre place, ça n’a pas de prix. Ainsi, il n’est pas toujours nécessaire de régler les degrés souhaités manuellement. Grâce à des fonctions intelligentes – comme la détection de présence ou d’absence qui permettent de déclencher ou de réduire automatiquement le chauffage -, le thermostat de température agit en guide expert et il veille au grain. De quoi nous enlever un joli poids de charge mentale ;).

3. La planète & la santé lui disent "merci"

Deux derniers atouts pour la route ?

1. Faire plaisir à la planète ! Parce qu’en évitant de surconsommer chez soi, on évite aussi qu’elle surchauffe, et comme en ce moment, elle va mal, eh bien, ça lui fait du bien (vous suivez ?).

2. Penser à notre santé ! Après tout, abuser du chauffage a des conséquences pas terribles terribles pour notre corps entre le dessèchement de la peau, les problèmes de circulation engendrés ou la diminution de l’humidité dans l’air qui affecte la respiration… Clairement, santé et surplus de chauffage ne font pas bon ménage !

Régler la température idéale ? 3 grands principes à retenir 😉

Vous êtes maintenant intéressé par un thermostat mais… à condition que ça soit simple à utiliser ? Pas de panique, on vous en dit un peu plus juste après et vous verrez que ce n'est pas bien compliqué.

Principe 1. Prédéfinir la température selon des plages de sable fin horaires

Pour tirer parti du thermostat de température de chauffage, la première priorité consiste à régler le chauffage selon des plages horaires définies.

Il s'agit de cibler ce qui, dans votre rythme de vie quotidien, revient continuellement pour en faire un automatisme. Mettons que vous rentriez à 18h en général tous les soirs. Dans ce cas, ça peut être un vrai « plus » d’arriver dans un chez soi bien au chaud, sans pour autant avoir chauffé à bloc toute la journée. Vous confirmez ?

Eh bien, avec le thermostat programmable ça devient une réalité. Il s’active une demi-heure avant votre retour pour que vous retrouviez un chez vous confortable. C’est ce que l’on appelle la programmation d’une température de confort par anticipation. Pratique !

Même principe pour l'éternel cycle jour/ nuit : puisque vous êtes au travail en journée et que la nuit, ben, vous dormez, alors vous pouvez créer une température plus basse sur ces créneaux-là. Si c’est pas beau la vie en 2021 ! 

Principe 2. Réguler le chauffage selon les périodes… où on n’est pas là 

L’une des philosophies préférées du thermostat ? Éviter de laisser le chauffage tourner à plein régime lorsqu’on est absent. La cause défendue : esquiver à tout prix le gaspillage énergétique en n'utilisant que l’énergie qui est strictement nécessaire. D'où le mode absence, paramètre star du thermostat que l'on peut activer depuis le dispositif directement ou sur son téléphone mobile dans le cas d'un thermostat connecté :). Faut-il expliquer pourquoi on approuve à 300% ?

Principe 3. Adapter les degrés pour chaque pièce de la maison 🙂

Inutile d’afficher la même température dans chaque pièce de la maison car si on squatte le salon en continu, pourquoi instaurer la même météo intérieure dans la chambre ou la salle de bains, vides au même moment ? Ça mérite au moins un petit flashback vers un article dédié à adapter la température idéale pièce par pièce ;). Le voici !

Bien sûr, les degrés qui y sont mentionnés (19°C dans les pièces à vivre, 16°C dans la chambre…) le sont à titre indicatif. À chacun de les adapter selon son propre ressenti ! N'oubliez pas qu'on n’est pas tous égaux en matière de frilosité ni d’emplacement du logement ;). En effet, ce n’est pas tout à fait pareil de chauffer un vieil appart’ mal isolé et orienté plein nord qu’une maison neuve avec grands vitrages exposée plein sud ! 

Un dernier mot avant de passer à l’achat…

Ça y est vous êtes motivé mais… (il y a toujours un "mais") lequel choisir ?

Zoom sur les différents modèles de thermostats !

Le grand favori de tous les thermostats, le best, c'est sans aucun doute le thermostat connecté ! Fruit de la maison intelligente, il est livré avec une appli mobile permettant de piloter le chauffage à distance. Forcément, ça fait la différence ! D'autres fonctions complémentaires archi utiles font également l'unanimité (c'est le cas de la détection d’ouverture de fenêtre par exemple, ce qui engendre la mise en pause du chauffage pour éviter tout gaspi).

Lire aussi :

Comment réaliser des économies d’énergie avec un thermostat connecté ?

En moins pointu, il ya le thermostat d'ambiance. Celui-ci fonctionne à l'aide d'un boîtier placé dans une pièce de référence pour réguler la température de tout l'habitat depuis son trône.

En comparaison, le thermostat programmable va plus loin puisqu'en plus de maintenir le chauffage, il peut être programmé à l'avance selon les besoins et modes de vie. Un must !

Quant à la sonde extérieure, sorte d’équivalence d’un thermostat de température, elle peut se vanter d'anticiper les variations de température selon Miss Météo. Objectif : permettre à la chaudière de moduler sa puissance pour atteindre la température souhaitée. Pour comprendre la logique, imaginez une voiture roulant à 80 km/heure sur une longue période. Forcément, grâce à cette stabilité, la conso d’essence est plus faible que si vous roulez d’abord à 80 puis ensuite à 110. Ça vous parle ?

Gros plan sur les aides dispos

On a gardé les bonnes nouvelles pour la fin ;). Il est possible de bénéficier d'aides ou de réductions de prix quand vous investissez pour moins consommer d'énergie. Dans le cas où vous améliorer votre système de chauffage, pensez à vous renseigner sur le Coup de pouce chauffage.

Lire aussi :

Coup de pouce chauffage : le point en 5 questions !

Mieux, un nouveau "coup de pouce" a vu le jour en juin 2020 et concerne précisément l’installation d’un thermostat programmable. Vous devinez son nom ? Le Coup de pouce Thermostat 😉 En échange de l'installation d'un système de régulation de chauffage performant vous pouvez obtenir une prime de 150€.

Lire aussi :

Coup de pouce thermostat : pour qui, comment & pourquoi ?

Ces différentes aides font partie du dispositif des certificats d’économie d’énergie. Prenez quelques instants pour les découvrir car il y en a sûrement une qui correspond à votre situation !

*25% d'économies d'énergie : Économies estimées sur la base de modèles thermiques dynamiques en prenant comme référence un logement chauffé à 20°C en permanence, non équipé de programmation de chauffage ni de détection de fenêtres ouvertes et ne disposant pas d’un suivi des consommations d’énergie en temps réel. Selon la structure du logement, sa localisation, son niveau d’isolation et les habitudes de vie, la Station connectée permet des économies d’énergie jusqu’à 25% pour un chauffage individuel électrique et jusqu’à 20% pour un chauffage individuel gaz. Plus de détails ici.

Laissez-nous un commentaire

Pas d'inquiétude votre adresse email ne sera pas publiée