Compteur communicant : 10 infos qui vous ont (peut-être) échappé

compteur communicant

Ils s’appellent Linky et Gazpar et ils sont tous deux des pros de la communication. Le premier est le compteur élec’ intelligent déployé par Enedis, le distributeur d'électricité en France et, le second, est le compteur gaz dernière génération déployé par GrDF, qui distribue le gaz aux 4 coins de l'Hexagone. Ils ont un objectif commun : remplacer progressivement les anciens compteurs pour permettre aux habitants de mieux suivre leur conso d’énergie et de réaliser plus facilement des économies. Nous voilà donc dans l’ère du compteur communicant, décryptée ici en 10 infos qui vous ont (peut-être) échappé ? 

1. Adopter un compteur communicant ne demande aucun effort !

GrDF a rendu le compteur communicant obligatoire, Enedis aussi. Si vous êtes dans la catégorie "j’attends toujours" et que vous désespérez de savoir quand viendra votre tour : pas de panique ! Dans cette affaire d’installation innovante, personne ne sera laissé de côté puisqu’il est prévu que tous les anciens compteurs français soient remplacés ;).

Le changement des anciens compteurs – désormais officiellement décrétés "has-been" -, par des compteurs communicants, qui révolutionnent nos factures d'énergie, est orchestré selon un calendrier bien précis. Eh oui, Enedis et GrDF ont chacun un programme de déploiement dans l'Hexagone bien établi ! L’objectif ? Uniformiser l’installation d’un compteur nouvelle generation partout en France, avec pour timing, fin 2021 en ce qui concerne le compteur communicant Linky et 2023 pour son cousin, le compteur communicant au gaz Gazpar. Résultat : si vous n’avez pas encore eu droit à accueillir votre nouveau boîtier vert-pomme-limite-fluo (nommé Linky) ou bien jaune soleil (baptisé Gazpar), ça ne saurait tarder ;).

D’ailleurs, inutile de craindre une visite de dernière minute à l’improviste puisque vous êtes informé un mois à l’avance par mail, par courrier ou SMS de la date de passage d’un technicien destiné à procéder au remplacement de votre compteur. Oui, on insiste : tout ceci se fait très officiellement donc ne vous laissez pas embobiner par n'importe quel visiteur qui toque à la porte et prétend passer à ce sujet si vous n'avez rien reçu de la part du distributeur au préalable. L’arrivée de Gazpar est même rappelée à plusieurs reprises par mail, sur votre espace client GrDF avant le jour J.

Autre bon point ? L’installation en question dure environ une demi-heure, pas plus, qu’il s’agisse du compteur électrique communicant ou de son homologue au gaz. Ça évite d’avoir à poser une demi-journée au travail ;). Et pour les questions du type "Comment savoir si mon compteur est communicant ?" ou "Quand mon compteur Linky sera communicant ?", sachez que vous êtes prévenu en fin d’intervention pour savoir à partir de quand vous pouvez bénéficier de tous les avantages de ce dispositif innovant. En parlant d’avantages, en voilà 9 autres à propos de ces nouveaux compteurs ;).

2. Abracadabra ! La (fameuse) relève distributeur se fait toute seule !

Grâce à la relève automatique, Gazpar et Linky entendent bien vous simplifier la vie ! Il faut dire que lorsqu’on est dispensé de toute attente quant au passage d’un agent GrDF ou Enedis pour relever le compteur, ça simplifie les choses :). Bye-bye les fastidieux relevés de conso ! Bien sûr, il s’agit là d’un atout gagnant-gagnant puisque les gestionnaires de réseau de distribution bénéficient quant à eux d’interventions à domicile largement réduites. Un plus pour réaliser des économies de personnel. Merci aux données de conso directement transmises par ondes radio !

3. Une facture de plus en plus précise

Quand on parle énergie & compteur, en réalité, on a surtout une chose en tête : la facture qui va nous "tomber" dessus ! Justement. On n’a pas encore parlé de la définition concrète du compteur communicant, et pourtant, elle est intrinsèquement liée à la facture reçue en fin de mois.

En effet, le trait de caractère principal de ce type de compteur (et le changement majeur apporté par rapport aux modèles plus anciens de compteurs non communicants) est sa capacité à mesurer avec précision les consos gaz et élec’ d’un logement.

Pourquoi ça ? Parce que les relèves pouvant se faire automatiquement, autrement dit sans intervention humaine, elles peuvent aussi se pratiquer plus souvent. Alors évidemment, récolter plus d'infos permet d'obtenir un résultat plus précis au bout du compte.

De fait, on peut ranger au placard la pratique des estimations de dépenses énergétiques d’un foyer. Qui dit relevés de données collectées au jour le jour dit facture établie sur la base du relevé des consos réelles et une facture vraiment fidèle aux dépenses quotidiennes ! D’ailleurs, contrairement au service dit d’auto-relève déjà proposé par plusieurs fournisseurs, les clients n’ont plus à faire quoi que ce soit pour bénéficier de cette facture au réel.

Si vous êtes mensualisé (parce que vous préférez répartir vos dépenses de façon équitable entre la saison hiver et été), ça marche aussi puisque vous pouvez être alerté lorsque votre mensualité n’est plus adaptée à votre conso réelle. Dans la foulée, vous êtes aussi informé sur l’impact de la nouvelle mensualité à prévoir. À vous la liberté d’ajuster en conséquence votre facture ;).

Dans tous les cas, la connaissance de vos données de conso réelle vous permet d’éviter un différentiel trop élevé entre la conso estimée et la facture de régularisation qui a tendance à piquer en fin d’année (ça peut être un vrai cadeau de Noël empoisonné cette affaire !).

4. Des données au jour le jour… sans attendre !

Aaaaah, l’art de communiquer en temps et en heure ! Plus besoin d'attendre la prochaine facture pour y voir clair. Le compteur de gaz Gazpar relève le compteur deux fois par jour pour transmettre à GrDF les infos liées à l’index de consommation du logement. Et Linky ? Eh bien, il envoie, lui aussi quotidiennement les données de conso à Enedis. C’est précisément grâce à cette faculté à retranscrire en "direct-live" les consos réelles d’un appartement ou d’une maison que ses habitants bénéficient d’une meilleure visibilité sur leurs dépenses d’énergie.

Pour la partie technique, si vous vous demandez "Comment fonctionne un compteur gaz communicant ?", ce qu’on peut vous dire, c’est que la communication se passe par ondes radio ! Nos chers compteurs nouvelle génération transmette ainsi chaque jour à distance les infos de notre index de conso aux gestionnaires des réseaux de distribution, qui les fournissent eux-mêmes aux fournisseurs de gaz ou d’élec’. Un véritable téléphone arabe version 2.0, à la (grosse) différence qu’ici, les infos partagées ne sont jamais déformées au gré des interlocuteurs ;).

5. Plus d'excuse pour ne pas suivre sa conso d'énergie

Quitte à disposer d’une précieuse base de données à portée de main, autant s’en servir pour suivre à la loupe la conso d’énergie, qui baignait, jusqu’ici, dans le flou le plus total ! Car à moins de vous intéresser de près à votre conso énergie, vous avez beau bénéficier d’une facture au réel, personne d’autre que vous ne peut choisir de l’analyser pour l’optimiser. Pour tout dire, ce serait dommage de ne pas tirer parti de ces infos qui parlent en chiffres et en euros de votre mode de vie pour repérer plus facilement les gaspillages et les postes les plus gourmands de l’habitat !

Encore faut-il s’entourer d’un support sur lequel ce suivi conso sera le plus lisible possible… Bonjour les applis mobiles, bonjour le paragraphe suivant :). En effet, même si vous pouvez accéder directement à la relève conso en appuyant sur la touche "+" du compteur Linky ou sur l’espace client de votre fournisseur, le plus simple est tout de même d’ouvrir une appli sur son téléphone où tout est récapitulé dans les règles de l’art.

6. Il y a même une appli pour vous aider !

Autre étape clé dans la maîtrise de vos dépenses d’énergie, notamment si la question est de savoir comment suivre votre conso avec Linky (ou avec Gazpar) ? Installer l’appli de suivi conso de votre fournisseur d’énergie sur votre smartphone ! (Au passage, pour les clients Sowee avec une Station connectée, c'est déjà possible sur notre appli !)

Pourquoi ? Ben, parce que c’est la façon la plus pratique de suivre votre conso jour après jour sur le terminal mobile de votre choix (tablette, ordi ou smartphone. Pratique quand on sait que votre téléphone (ou votre ordi) sont probablement les compagnons avec laquelle vous passez le plus de temps dans une journée. Ensuite, parce que les applis ont cette capacité à retranscrire des données chiffrées ennuyeuses de façon visuelle et pédago ; autrement dit leur ergonomie rend tout ça tout de suite beaucoup plus accessibles à tous !

Chez Sowee par exemple, l’appli du suivi conso vous dévoile de jolis graphiques concernant votre historique conso, de quoi comparer facilement vos dépenses d’un jour, d’un mois ou d’une année sur l’autre. Mais ce n’est pas tout ! Vous pouvez aussi vous fixer des objectifs de consos ou de dépenses, et Sowee vous envoie des alertes si vous les dépassez. Pratico-pratique non ? Sans compter sur tous les services offerts en bonus : la météo (histoire de faire le lien entre le climat et votre conso), la qualité de l’air, des conseils personnalisés…

Et si vous êtes équipé de la Station connectée Sowee vous pouvez même planifier des plages de chauffage en fonction de votre emploi du temps hebdomadaire de façon à faire coller davantage votre conso à vos besoins réels. En bref, ce type d’appli est votre meilleure amie pour vous aider à réduire chaque mois votre empreinte carbone et votre budget. Justement, on y vient avec un focus dédié aux économies d’énergie ;).

7. Des économies à la clé, si, si !

La formule magique pour réaliser des économies d’énergie ? Connaître sa conso réelle au jour le jour ! En effet, ça change tout pour envisager de nouvelles perspectives de pilotage, de suivi, de maîtrise et d’optimisation de la conso élec’ ou au gaz. C’est d’ailleurs l’un des moteurs principaux des compteurs communicants Linky et Gazpar : permettre aux Français de suivre leur conso en temps réel pour être en mesure de contrôler leur usage énergétique et réduire leur conso.

Le mode d’emploi, vous l’avez déjà initié si vous avez installé une appli de suivi conso sur votre smartphone ;). Car grâce à cette dernière, vous allez pouvoir adopter différentes actions sur votre train de vie quotidien de façon à réaliser des économies d’énergie. C’est notamment le cas si vous détectez quel appareil consomme anormalement ou inutilement (le radiateur quand vous êtes absent ?) chez vous – ce qui vous incitera sûrement à faire quelques changements d’optimisation du matériel de chauffage ou d’électroménager par exemple. Vous pouvez aussi corréler la conso de vos radiateurs élec’ ou de votre chaudière au gaz avec la température extérieure pour planifier au mieux votre pilotage du chauffage. Le but : éviter la conso superflue et le gaspi énergétique. Place aux économies durables à court et à long terme. Yes, you can !

8. Un gain de temps (et d'argent) en cas de panne ou de mise en service

Au-delà de la relève du compteur, on peut dire qu’en général, les compteurs communicants font que nos démarches sont sim-pli-fiées. En ce qui concerne Linky en tout cas, puisque même pour changer la puissance du compteur, faire une mise en service ou résoudre certaines pannes, il suffit de passer un coup de fil et la modif’ est appliquée sur votre compteur élec’ à distance, et hop !

Sachant qu’à distance, on peut agir plus rapidement et aussi être plus réactif. Utile en cas de dépannage ou de mise en service ! Et ce n’est pas fini. L’autre avantage de ce système très axé nouvelles technologies ? Permettre aux frais d’intervention technique de chuter. Et hop, en deux temps trois mouvements, on a fait deux heureux : notre emploi du temps et notre portefeuille.

9. Et quelques autres bonus à découvrir…

On arrive à la partie "bonus" :). Il faut dire que c’est l’avantage des nouvelles technologies : prévoir un max de scénarios pour se faciliter la vie. Dans la liste, côté Linky, on notera que l’autoconsommation et l’insertion des énergies renouvelables dans le réseau est facilitée pour tous ceux qui produisent et revendent leur propre élec', via des panneaux photovoltaïques par exemple. Les incidents sur le réseau élec’ sont aussi plus rapidement résolus puisqu’Enedis est en mesure de repérer rapidement ces types de panne. Champagne ?

10. Cap sur la transition énergétique !

Vous l’avez compris, les chantiers Gazpar et Linky nous conduisent tout droit vers la très attendue transition énergétique. Celle qui devrait permettre d’améliorer la santé de la planète asap ! Quitte à profiter des avancées technologiques via nos équipements 2.0 élec’ et gaz, pourquoi ne pas pousser le concept un peu plus loin pour maîtriser encore plus notre conso d’énergie ? C’est là tout l’intérêt de faire le plein d’éco-gestes au quotidien, de façon à entrer dans une dynamique 100% éco-responsable.

Et si vous êtes frileux face au changement, sachez que la plupart des astuces qui méritent d’être adoptées ne demandent aucun effort, hormis celui d’y penser ! Ça vaut le coup de s’y mettre non ? Allez, voici une petite liste non exhaustive des bons réflexes à copier-coller :

  • débrancher systématiquement TOUS les appareils élec’ qui restent en veille (car ils sont nombreux et tant qu’ils sont branchés, ils consomment de l’énergie)
  • faire tourner les équipements électroménagers en mode éco et uniquement lorsqu’ils sont pleins
  • ne s’autoriser des bains que pour des moments de plaisirs occasionnels
  • et chauffer la maison à un petit degré de moins pour gagner 7% sur la facture en fin de mois.

Si vous appliquez tout ça, ça sera déjà un bon début ;).

Laissez-nous un commentaire

Pas d'inquiétude votre adresse email ne sera pas publiée