Comment suivre sa consommation avec le compteur Gazpar ?

compteur Gazpar consommation

Bye bye les vieux compteurs à gaz qui prenaient la poussière sur le palier ou à la cave et bonjour Gazpar & son orange pétant ! Pour un peu, on l'installerait dans le salon. Non, on plaisante évidemment et on n'est pas là pour parler déco mais plutôt… conso.

Car le compteur communicant Gazpar est au gaz ce que le compteur intelligent Linky est à l’élec’ : une génération innovante de compteurs qui donne un sérieux coup de vieux aux anciens modèles en matière d'infos et de services !

L'avantage de cette nouveauté ? Il y en a plusieurs mais déjà, pour commencer, celui d’être facturé au réel, c'est pas mal, non ? Autre corde à son arc : vous permettre de suivre votre conso d’énergie en temps réel fait aussi partie du programme. Il paraît que c’est le meilleur moyen de mettre les gaz pour faire le plein d'économies sur la facture… de gaz !

Et si on faisait le point sur le lien (étroit) entre le compteur Gazpar et la conso d’énergie pour y voir plus clair ? C'est parti !

Gazpar, c’est… un compteur communicant, mais ça veut dire quoi au juste ? ⏳

Un compteur sachant compter les données en temps et en heure et les communiquer à distance est un bon compteur. Ou comment résumer en quelques mots en quoi le compteur communicant Gazpar fait toute la différence !

Mais comment communique t-il ce compteur gaz nouvelle génération ? C'est toute sa particulariré. Il transmet les données relatives à la conso d’énergie par ondes radio au jour le jour à leur gestionnaire de réseau, en l’occurrence à GrDF pour Gazpar.

Ça change de ses prédécesseurs qui ne communiquaient aucune info vers l’extérieur et avaient besoin d'une relève "physique" de l’index de conso (autrement dit qu'un humain se déplace jusqu'au compteur). Pas de relève, pas de facture ! 

La relève des données de conso, illico-presto… et à distance, c'est possible ! ⚡

Bienvenue dans l’ère des relevés de conso… automatiques !

Bonne nouvelle ! Dès lors que ce boîtier jaune-orange prend la place du compteur initialement installé dans le foyer, il ne demande quasiment plus aucune manœuvre de la part des occupants, ni des techniciens GrDF (le distributeur de gaz). Et pour cause, grâce à son fonctionnement par ondes radio, il est en mesure de transmettre les données de conso à distance.

C’est précisément pour cette raison qu’avec le compteur Gazpar, pour le relevé de consommation (ou relevé de compteur si vous préférez), aucun déplacement d’agent n’est nécessaire !

Concrètement, ça se passe en 4 temps :

  1. D’abord, la relève est réalisée au quotidien deux fois par jour.
  2. Ensuite, elle est envoyée par radio à un concentrateur Gazpar, dispositif clé pour permettre d’échanger toutes les infos utiles à distance.
  3. Ce concentrateur envoie les données, traitées par les systèmes d’information de GrDF via le réseau GPRS (dérivé du protocole pour la téléphonie mobile).
  4. Et hop, les données s’affichent chaque jour sur l’Espace client.

Petite précision supplémentaire : GrDF se charge de les communiquer à votre fournisseur de gaz pour que vous soyez facturé sur la base de ces relevés. De quoi boucler la boucle en beauté.

Comment relever un compteur Gazpar ?

Comme on l'a vu la relève est automatique donc en théorie vous n'avez rien à faire du tout. Mais si vous avez vraiment envie ou besoin de faire cette relève, c'est tout simple.

Il suffit d'identifier votre compteur (si vous vivez en appartement ; en maison, pas d'erreur possible 😉 ). Le numéro affiché sur votre compteur doit être identique à celui que vous retrouvez sur votre facture. 

Ensuite, l'index à relever correspond aux chiffres sur fond noir. 

Et voilà, c'est tout !

Gain de temps assuré, hip hip hip, hourra !

En élargissant le champ des possible, Gazpar offre une chouette façon de gagner du temps, aussi bien dans le camp des habitants (pour qui ç’en est fini de rester au domicile juste pour attendre le passage du technicien deux fois par an) que dans le camp du gestionnaire du réseau de gaz naturel, qui n’a plus besoin d’envoyer ses équipes sur place. Par ricochet, cela permet d’ailleurs aux techniciens d’être davantage disponibles pour tout autre besoin d’intervention, comme la mise en service du compteur Gazpar.

L’autre clap de fin découlant du dispositif Gazpar ? Ce temps où il fallait soi-même donner les bons chiffres pour changer de contrat et ne pas s’emmêler les pinceaux avec les autres chiffres apparaissant sur le compteur. Bref, y’a vraiment pas de quoi regretter les anciens compteurs.

Qui dit conso au réel dit facturation au réel? 

Objectif : payer exactement ce qui est consommé

Faciliter la facturation et lui apporter plus de transparence, voilà une des ambitions phares de Gazpar. Un défi relevé avec brio puisqu’en relevant la conso réelle jour par jour (et même heure par heure), la facture ne peut qu’être le parfait reflet des dépenses énergétiques de votre home sweet home. Vive le progrés !

Les estimations, c’est fini ? 

Souvenez-vous des surestimations de conso, des paiements (parfois) trop élevés fournis à l’avance ou, au contraire, des régulations salées en fin d’année. Avec notre cher compteur communicant, tous ces désagréments et mauvaises surprises, c’est fini. Et pour cause, en communiquant directement les index à GrDF, au quotidien, peut-être même pendant que vous lisez ces lignes, Gazpar garantit une facture fiable et fidèle à votre mode de vie. Ici, pas de faux espoirs, la promesse est bel et bien d’être facturé sur sa conso réelle.

Des factures… plus claires

Grâce à ce bond en avant vers une facturation au plus juste, on s’assure, dans la foulée, d’obtenir des factures plus claires. C’est tout. Ça méritait juste d’être souligné :). 

Suivre sa consommation de gaz devient (archi) simple avec le compteur Gazpar

Sur votre Espace client

Si vous êtes équipé d’un compteur Gazpar, sachez que vous pouvez accéder à vos données mensuelles en vous créant un Espace client sur le site de GrDF. Pratique !

Et si vous préférez les voir apparaître directement sur votre Espace client chez votre fournisseur de gaz (chez Sowee par exemple, vous avez jeté un oeil à nos offres de gaz ? ), il suffit de donner votre consentement. Ainsi vous donnez votre accord à votre fournisseur pour qu'il puisse accéder à vos données récoltées par Gazpar et vous les afficher directement. Et hop, une corde à son arc de plus avec cet accès aux données de conso. Tout pour encourager les consommateurs à s’informer et regarder de plus près leurs dépenses.

Ou sur une appli mobile

Quand on cherche à être un peu plus ambitieux d’un point de vue suivi conso, l’autre possibilité, c’est de se tourner vers une appli mobile. Il peut s’agir de l’appli dédiée signée GrDF ou alors, de celle de votre fournisseur de gaz naturel. Par exemple, sur l’appli Sowee, on accède à l’historique des consos, à des alertes en cas de surconsommation (après avoir enregistré un seuil à ne pas dépasser), à des graphiques pour imager l’évolution des dépenses dans le temps…etc. Le tout à portée de main depuis un smartphone ! La promesse d’une modernisation du réseau de gaz adapté aux nouveaux modes de consommation est bien là.

Gazpar, un allié pour réduire sa conso d'énergie ?

1,5% d’économies d’énergie comme ligne de mire

Selon l’étude de la Commission de Régulation de l’Énergie, il est estimé que la mise en place de ces compteurs à gaz communicants devraient permettre 1,5 % d’économies d’énergie sur le territoire français. Car aider les consommateurs à réduire leur conso d’énergie est l’un des grands enjeux de Gazpar. Il en a fait l’une de ses priorités dans le cadre de ses actions en faveur de la transition énergétique ! 

Mieux connaître sa conso, le 1er pas pour réaliser des économies

Si on continue de déclarer notre flamme à Gazpar, on pourrait le remercier de nous offrir une visibilité en toute transparence sur notre conso de gaz réelle. Tout simplement parce que c’est en connaissant mieux sa conso de gaz qu’on est en mesure de faire plus attention au quotidien, de cibler les pôles énergivores de la maison, d’identifier là où on pèche en matière d’attitude écoresponsable et d’ajuster le tir ! Voilà comment le compteur Gazpar et la consommation d’énergie réussissent à travailler main dans la main pour donner naissance à des économies d’énergie.

Sans oublier qu’on tend (à tort) à consommer pour « notre confort », parce qu’après tout, autant se faire plaisir vu qu’on a qu’une vie. Sauf qu’on a aussi qu’une planète. De fait, si chauffer la maison pour s’y sentir bien est totalement ok, c’est encore mieux de le faire de façon responsable ! Et puis, qui a dit qu’il fallait choisir entre le confort et les économies d’énergie ? Avec quelques bonnes habitudes, c’est facile d’allier les deux. La preuve ici ;).

Une conso plus légère : tout le monde a à y gagner !

On ajoutera qu’en disposant des infos nécessaires pour faire baisser intelligemment la conso de gaz, les économies d’énergie sont plus facilement accessibles à chaque foyer (avantage côté particulier) et que pendant ce temps l’approvisionnement en gaz peut être mieux maîtrisé sur l’ensemble du territoire (avantage côté gestionnaire réseau). Sans oublier que l’environnement est, lui aussi, reconnaissant de ces changements. Preuve que l’impact du compteur Gazpar est gagnant-gagnant !

Des économies, vers l’infini, et au-delà ?  

Pour aller encore plus loin, la bonne idée est de miser sur un chauffage connecté grâce auquel on peut piloter la température de façon optimale. Par exemple, vous pourrez mettre en place des plages horaires qui collent davantage à votre train-train de vie quotidien. À vrai dire, inutile de chauffer la maison pendant que vous êtes au bureau ou que vous vous absentez durant la matinée. Autant privilégier une température revue à la baisse, puis lui demander de reprendre du galon peu avant votre retour chez vous, histoire de ne pas débarquer dans un logement gelé.

Lire aussi :

Le chauffage connecté, c’est quoi au juste ?

C’est le grand avantage du pilotage du chauffage domotique : permettre de maîtriser à la lettre ses consos d’énergie. D’ailleurs, même sans être sur place, il vous suffit de mettre la maison en mode absence en quelques clics pour éviter tout gaspillage énergétique inutile ! 

Et au fait, comment calculer sa consommation de gaz ?

Trop impatient pour attendre la prochaine facture ? Alors pour calculer vous-même votre consommation de gaz du mois par exemple, ce n'est pas bien compliqué, juste un peu artisanal de le faire à la main. 😉 (Avec l'appli et la Station Sowee, il vous suffirait d'un coup d'oeil, on dit ça, on dit rien…).

Lire aussi :

Les 5 clés pour estimer sa consommation de gaz à la maison !

Donc pour cela, il faut calculer tout d'abord la différence entre deux index (le dernier index connu et celui de l'instant t auquel vous faîtes le calcul). Puis faire la conversion des m3 consommés en kWh et enfin, multiplier ce résultat par le prix du kWh si vous souhaitez un résultat en euros. 

Gazpar pour tous, c’est pour quand ? ?

Un calendrier qui court jusqu'en 2023

Tic, tac, tic, tac, l’installation est pour bientôt. Elle a peut-être même déjà eu lieu chez vous puisque ce renouveau en matière de compteur communicant a démarré en 2017. À savoir que l’installation de Gazpar avec le remplacement des anciens compteurs au gaz devrait se poursuivre à horizon 2022-2023. Oui, le déploiement est en marche, avec des dates de passage annoncées un mois à l’avance pour chaque logement, par courrier ou SMS. On vous avait prévenu : Gazpar sait s’y prendre pour bien communiquer ! 😉

Une présence nécessaire, à moins que… 

Un dernier mot pour la route ? Votre présence pour l’installation de Gazpar est indispensable… sauf si votre compteur est accessible librement sans qu’il soit nécessaire d'avoir des clés pour ouvrir une porte ou local. Dans le cas contraire, la présence d’un tiers majeur s’impose. Voilà, cette fois-ci, vous savez vraiment tout. Il ne reste plus qu’à attendre sagement l’arrivée du compteur Gazpar chez vous et vous en donner à cœur joie avec le suivi de consommation…