Domotique : un thermostat, pour quoi faire ?

Thermostat domotique

"17°C la nuit dans la chambre, 19°C dans le salon le soir, 15°C en cas d’absence…" : le thermostat domotique est un peu notre Monsieur météo à la maison. Sa zone de prévision n’est pas une carte de France mais un programme via lequel il nous souffle la pluie et le beau temps chez nous (enfin, surtout le beau temps 😝). Tentant non ? L’occasion de passer en revue toutes les bonnes raisons d’investir dans un thermostat connecté et de vous donner des pistes pour le choisir !

Parce qu’il est temps de redoubler d’efforts sur ma conso chauffage

Non seulement le chauffage coûte cher… 

En hiver, on ne peut pas se passer de chauffage. Et pourtant on aimerait bien. Car la facture est lourde : 59% des dépenses énergie d'un foyer en moyenne*. Un sacré budget qu’il est possible d’adoucir en consommant mieux, au plus près de nos besoins réels et au plus près d’un objectif anti-gaspillage. On y croit !

…mais en plus, on l’utilise mal !

Rentrer chez soi et découvrir qu’on a laissé tous les radiateurs allumés. S’apercevoir au petit matin qu’il fait 24°C dans le salon, et que ce climat tropical a duré toute la nuit. Réaliser qu’il fait toujours bon dans la salle de bain alors qu’on y met les pieds seulement deux fois par jour. Prendre conscience qu’il est inutile de laisser les radiateurs ouverts à bloc quand le soleil tape à plein dans l’après-midi. Apprendre que 17°C suffisent pour dormir la nuit et qu’un degré en moins permet à lui seul de réaliser 7% d’économies d’énergie. Voilà qui laisse à penser !

Il est temps de prendre des mesures pour éviter le gaspillage énergétique, corriger ses mauvaises habitudes et réduire sa conso de chauffage. Surtout quand on sait que quelques gestes et bons réflexes suffisent à faire la différence. 

Passer au chauffage connecté, c’est facile ! 

A priori, entrer dans l’ère du chauffage domotique n’est pas bien compliqué. Sous réserve que votre chaudière au gaz ou que vos radiateurs élec’ soient compatibles avec un système domotique, il vous suffit d’investir dans un thermostat d’ambiance grâce auquel vous pourrez piloter le chauffage et métamorphoser vos radiateurs existants en radiateurs connectés. Sur le marché, le choix est XXL et les prix accessibles. Alors, c’est décidé, cette année, on s’y met ?

Parce que confort et économies forment un duo gagnant

Le confort, c’est la vie !

Adieu le contrôle manuel du chauffage, plus besoin de faire la tournée des radiateurs, on gère directement depuis un smartphone et/ou une tablette (ou une Station et même à la voix avec Sowee 😉).

Abracadabra ! On peut maintenant : 

– Piloter le chauffage sans quitter l’oreiller ou le canapé, mais aussi le contrôler en quelques clics depuis son lieu de travail ou de vacances. 

– Éviter les oublis (et le gaspillage) : et hop, même à distance, on régule la température au cas où elle serait restée calée sur max.

– Gérer la chauffe selon la présence et l’absence des habitants du logement. La clé pour consommer moins et mieux ! 

– Mettre en route les radiateurs à distance pile-poil à temps, avant de rentrer à la maison, pour éviter de passer par l’étape “igloo-je-vais-garder-encore-un peu-mon-manteau” le temps que le chauffage réchauffe la maison. 

– Adapter la gestion du chauffage à notre mode de vie et le piloter au plus juste : créer des consignes de mise en route, avec une température donnée, une plage horaire, un jour de la semaine… Le thermostat programmable sans fil domotique : du pur sur-mesure !

Chères économies d’énergie, je vous aime

Plus personne n’a envie de choisir entre confort et économies d’énergie. Bonne nouvelle ! Vous pouvez dire adieu à ce cruel dilemme ;). La quête de confort – avec toujours la bonne température chez soi – n’est plus contradictoire avec le fait de réaliser des économies d’énergie !

Comment est-ce possible ? 

Simple logique :

  1. si on peut piloter son chauffage à distance, on maîtrise mieux ses dépenses énergétiques.
  2. si on maîtrise mieux ses dépenses énergétiques, on consomme moins.
  3. si on consomme moins, on fait des économies !

Voilà pour ce qui est des économies en volume. Pour traduire cela en économies sonnantes et trébuchantes, à vous de jouer et de choisir l'offre d'énergie la plus intéressante.

Lire aussi :

Comment réaliser des économies d’énergie avec un thermostat connecté ?

Au passage, chez Sowee, les prix HT de l'énergie sont garantis sans augmentation pendant 3 ans ;)* Et si vous optez pour la Station connectée, vous pourrez réaliser jusqu'à 25% d'économies d'énergie.***

Comparaison d'une année sur l'autre : rapport en fin de mois

Voilà qui est utile pour corriger ses habitudes ou se féliciter d’avoir revu sa conso à la baisse : le suivi de sa conso de gaz et d'élec' ! Soit le détail de vos consos au jour le jour, mois par mois ou sur l’année complète. Le plupart des thermostats connectés du marché le proposent. Des données très utiles pour comparer, d’une année sur l’autre, l’état de santé de votre conso d’énergie. Pratique également pour se faire une idée des périodes durant lesquelles la facture est la plus sévère, et surveiller de près les pics de chauffe. Peut-être ne sont-ils pas tous justifiés… C’est le moment de changer !

Parce que le thermostat domotique s'adapte à votre mode de vie

La température idéale, jusque dans chaque pièce !

Si on essaie de faire coller la consommation de chauffage à notre mode de vie, ça nous amène à parler de plages de températures et de plages horaires, mais aussi de présence/absence dans votre home sweet home. Quel est l'intérêt de jumeler notre monde avec celui de nos radiateurs ? Éviter de chauffer inutilement quand on n’est pas là et ne pas grelotter quand on est dans les parages ;).

Lire aussi :

La température idéale selon les pièces de la maison

Selon votre système domotique et le modèle de thermostat pour vos radiateurs, il sera même possible d’ajuster le réglage de la température pièce par pièce. Précis et pointu ! 

Une journée type, ça donne quoi ?

Allez, on s’explique à travers la mise en situation d’une journée type dans l’esprit de “vis ma vie dans une maison domotisée avec un thermostat de chaudière ou avec un thermostat spécial radiateur électrique” ! 

• Il est 5h, Paris s’éveille mais à la maison, tout le monde dort paisiblement. 😴 Pendant ce temps, le chauffage aussi est en mode nuit et il affiche 17°C. 

• À 7h (6h pour les plus courageux), une demi-heure avant que votre réveil ne sonne, l’anticipation de chauffe se met en marche dans la chambre et dans la salle de bain. Grâce à cette fonctionnalité, vous allez pouvoir passer du lit à la douche avec une température ambiante agréable. En période hivernale, ça change tout pour quitter la couette en douceur et se lever du bon pied !

• À 8h45, quand vous quittez le logement, la température des radiateurs baisse automatiquement (normal, ça suit le programme) et le logement se met en mode "absence" jusqu’à votre retour le soir. 

• À 18h45, rebelote pour l’anticipation de chauffe. Votre salon et cuisine s’activent pour atteindre les 20 degrés, histoire que vous soyez au chaud sans attendre en rentrant du travail ! Autre alternative pour ce déroulé de l’histoire ? Vous rentrez plus tôt que prévu : rien de vous empêche alors de réajuster le paramétrage en direct-live depuis votre bureau avant de prendre le chemin du retour. 

• À 23h, le chauffage repasse en mode nuit pour consommer le moins possible durant les heures de sommeil.

Pour le week-end, un tout autre scénario est à prévoir selon vos habitudes de vie. De même pour les vacances ou week-ends prolongés qui feront du mode absence, leur meilleur allié ! 

Parce qu’il dompte tout type de chauffage

Bien qu’il existe des thermostats domotiques pour chauffe-eau et des thermostats domotiques pour plancher chauffant électrique, on va s’attarder principalement sur les deux types d'usages les plus prisés en matière de pilotage connecté : le chauffage au gaz et le chauffage élec’. Pour chacun d’eux, on est parti sur un système domotique à base de thermostat sans fil. Parce qu’on a un penchant assumé pour ce qui est simple, sans travaux ! 

Avant toute chose, vérifiez la compatibilité

Les thermostats connectés sont compatibles avec la plupart des systèmes de chauffage (chauffage élec’, chauffage au gaz…). Néanmoins, dans le cas du chauffage collectif ce n'est pas toujours le cas. De même pour le bois ou les PAC (pompes à chaleur)…

Il vaut mieux en avoir le coeur net avant de passer à l’achat ! N’hésitez pas à faire le test sur la page web de la marque de votre thermostat ou de contacter le service client directement. 

Zoom sur le pilotage du chauffage au gaz

Après avoir vérifié la compatibilité de votre chaudière au gaz avec la solution domotique envisagée, vous pouvez passer à l’installation du thermostat domotique pour chaudière au gaz. 

L'intervention d'un professionnel est fortement recommandée si vous n'avez jamais soulevé le capot de votre chaudière. En revanche, pour ceux qui sont familiers avec les branchements de la chaudière, le geste est vraiment simple. 

Lire aussi :

Thermostat connecté & chaudière : le couple idéal pour économiser ?

Ensuite il restera à l'appairer (c'est-à-dire l'associer) avec l'actionneur chaudière qui déclenche/stoppe la chauffe en fonction de la température ciblée et renseignée dans votre planning. Fastoche !

La magie opère, vous n'avez plus à vous souciez de gérer le chauffage, tout est automatique. 

Un petit conseil avant de passer à l’action ? Se lancer dans l'installation plutôt en journée (car vous devrez couper le courant par moment) donc c'est mieux pour avoir une bonne visibilité !

Zoom sur le pilotage du chauffage élec’ fil pilote

Si vous êtes équipé de radiateurs électriques, l’installation du thermostat domotique est toute autre. Ici, elle passe par un “fil pilote”, cette "entrée" qui leur permet d’être relié à un programmateur externe, en l’occurrence, à un thermostat domotique pour chauffage électrique.

L’idée : pouvoir piloter votre chauffage élec’ pièce par pièce via des modules qui pilotent chaque radiateur associé en fonction de la consigne de température fixée pour la pièce dans laquelle il se trouve. 

Pour vérifier si vos radiateurs sont bien compatibles avec ce type de pilotage via thermostat connecté, pas de panique, c’est assez simple. Vous devez vous assurer qu'ils soient dotés d'un fil pilote. (pour en savoir plus, on a une question dédiée au fil pilote juste ici).

Un indice qui trompe rarement : si votre radiateur possède une molette de réglage (hiver, été, …), il y a de fortes chances pour que vous puissiez le programmer avec un thermostat. À vous de checker !

Parce que l'investissement est vite amorti

L’achat d’un thermostat domotique a un coût, lequel varie d’une marque à l’autre et selon le type de logement plus ou moins grand à équiper. Mais la bonne nouvelle, c’est que, grâce aux économies réalisées (flash back ! Vous vous souvenez ? On en a parlé un peu plus haut dans l'article ?) vers le deuxième paragraphe ci-dessus) cet investissement devrait être rapidement rentabilisé. Sur le long terme, vous êtes 100% gagnant ! Une fois le coût amorti, toutes les économies seront directement pour votre poche… 

Parce qu'avec Sowee, vous aurez bien plus qu'un thermostat de chauffage !

Et un dernier argument pour la route ! Maintenant que vous êtes certain d’être face à un objet connecté qui n’est pas simplement un gadget domotique, mais qui apporte un vrai plus en matière d’économies et de confort, que dire des modèles qui vont encore plus loin pour vous faciliter le quotidien ? 

Chez Sowee, par exemple, la Station connectée est bien plus qu'un simple thermostat domotique. Vous pouvez choisir de piloter votre chauffage… par le budget. Vous fixez la somme que vous souhaitez consacrer à votre budget énergie mensuel et votre planning de chauffe s'adapte pour le respecter.

Et en plus de garder un oeil sur votre chauffage, elle est aussi un véritable tableau de bord de votre quotidien. Météo des prochaines heures ou des prochaines jours, risque de pluie,  trafic en temps réel pour un trajet donné… et le tout dernier né de nos widgets : Plouf, votre nouvel allié pour devenir incollable sur les éco-gestes. Découvrez-le vite ici, on lui a consacré un article rien qu'à lui !

Enfin, la Station permet de piloter bien d'autres objets connectés à la maison (éclairage, ventilation, détecteur de fumée, recharge de véhicule élec’…), et cela même à la voix grâce à l'assistant vocal Amazon Alexa directement intégré dans le Socle de la Station. 

Avouez qu'elle a des arguments que d'autres n'ont pas 😉 

*Source : Ademe

**Prix HT garanti sans augmentation pendant 3 ans : le prix HT est fixé à la signature du contrat pour une durée de 3 ans ; seules les évolutions des taxes, du tarif d’acheminement et des garanties de capacité pour l’élec’ seront répercutées à la hausse ou à la baisse. Offre de marché soumise à conditions.

***25% d'économies d'énergie : Économies estimées sur la base de modèles thermiques dynamiques en prenant comme référence un logement chauffé à 20°C en permanence, non équipé de programmation de chauffage ni de détection de fenêtres ouvertes et ne disposant pas d’un suivi des consommations d’énergie en temps réel. Selon la structure du logement, sa localisation, son niveau d’isolation et les habitudes de vie, la Station connectée permet des économies d’énergie jusqu’à 25% pour un chauffage individuel électrique et jusqu’à 20% pour un chauffage individuel gaz. Plus de détails ici.

Laissez-nous un commentaire

Pas d'inquiétude votre adresse email ne sera pas publiée