Changement de fournisseur d’électricité en 5 leçons !

Changement de fournisseur d'électricité

Il y a ceux qui restent lotis à la même enseigne élec’ des années durant sans se poser de question. Et puis, il y a ceux qui se lèvent et qui disent "et si on changeait ?" C'est à ce clan-là, en quête de consommer mieux – et donc moins cher au final – pour son énergie, que cet article s'adresse (les autres, n'hésitez pas à rejoindre le clan 😉 ). C'est compliqué d'aller voir ailleurs ? Mais non ! Un changement de fournisseur d’électricité n’a jamais été aussi simple. Et il n’est pas nécessaire d’attendre un éventuel déménagement pour passer à l’action. La preuve en 5 leçons ! 

Leçon #1 : Ne dramatisez pas le changement de fournisseur d'électricité

Parce que vous n’avez rien à y perdre mais tout à y gagner !

À priori, vous ne vous êtes pas levé un beau matin avec cette volonté de réinventer votre fourniture d'électricité. L’idée vous a d’abord effleuré l’esprit. Puis, elle a commencé à tracer sa route et, au fil des renseignements récupérés à droite, à gauche, elle a mûri jusqu’à être prête à vous faire changer de camp, dans la team : “c’est décidé, demain, je change de fournisseur élec’”. 

Sauf que vous hésitez encore… Vous n'osez pas… Stop ! Pas besoin d'en faire tout un plat ! Et si vous avez vraiment besoin de vous rassurer, faîtes comme tout le monde : peser le pour et le contre. Grosso modo, ça donne à peu près quelque chose du genre : 

Les “pour”

  • Tout contrat élec’ est sans engagement. Et qui dit sans engagement dit relation libre. Qui dit relation libre dit qu’on peut aller voir ailleurs sans avoir à rendre de comptes à personne. Voilà comment on en arrive à changer de fournisseur élec’ du jour au lendemain : sans demander l’avis ni donner d’explications au fournisseur actuel. Facile !

  • Il existe peut-être de meilleures offres, qui sait ? Objectif : consommer mieux et moins cher ! Dans le doute, autant "checker" ce qu'il se passe chez les autres pour en avoir le cœur net et ne pas attendre de déménager pour s’y intéresser. Quelle maturité !

  • Tout le monde est libre de choisir son fournisseur d’énergie et l’offre qu’il souhaite. À cet égard, rectifions tout de suite les (mauvaises) idées reçues. Dans le cas d'une location, le locataire opte pour un contrat en fonction de ses envies lors de son emménagement et il peut le changer au cours de sa location, indépendamment de toute volonté de son propriétaire. Ainsi, le principe d’un changement de fournisseur d’électricité impossible sans accord préalable de la copro ou du proprio, ça n’existe pas ! Le changement de fournisseur d’électricité par un locataire est 100% LIBRE. 

Le “contre”

  • Pas grand chose à vrai dire, car on aurait pu parler de démarches administratives, mais niet. À part contacter le nouveau fournisseur élec’ choisi, il n’y a (presque) rien à faire. C’est un peu déconcertant la première fois, mais on s’y fait rapidement ;). 

Bref, autant dire que le choix est vite fait. 

Au fait, tout a commencé quelque part en 2007

C’est la parenthèse “frise chronologique”. Juste pour le plaisir de situer dans le temps ce moment précis où le changement de fournisseur d’électricité est devenu possible et même facilité.

Eh bien, pour faire court, ça s’est passé en 2007, quand le marché français de l’électricité a été ouvert à la concurrence. Voilà. Et soudain, des dizaines de fournisseurs élec’ ont vu le jour, avec des offres électricité à des prix au kWh différents, et la possibilité de changer du tac au tac. Plus d’une décennie plus tard, il est temps de se l’ancrer en tête : on est libre de choisir son fournisseur élec’. Vous nous dîtes quand vous êtes prêt à passer à la leçon n°2.

Leçon #2 : Prêtez-vous au jeu des comparaisons, ça vaut le détour, promis juré !

L’herbe est peut-être plus verte ailleurs ?

Quand il s'agit de changement de fournisseur d'électricité (voire de changement de fournisseur de gaz, mais ça, c’est une autre histoire), on n'y échappe pas ! Objectif : mettre sur la balance les différentes offres et fournisseurs possibles pour cerner ce qui pourrait vous correspondre le mieux.

Pour ceux qui n'ont aucune idée du nouveau choix – il faut dire qu'il y a désormais de quoi se sentir perdu dans la "jungle" élec' -, la bonne nouvelle, c'est qu'à l'instar des jeux télévisés, vous pouvez faire appel à un ami. Cet ami, c'est le comparateur d'offres élec' ! 

Quand le comparateur d’offres donne un petit coup de pouce

Celui-ci est là pour vous souffler quelques éléments de réponses lorsque vous n’avez aucune idée du choix vers lequel vous tourner. Ainsi, vous pourrez passer en revue les différentes options tarifaires disponibles sur le marché (heures pleines et creuses, option de base, option week-end), avoir une idée des prix de l’abonnement et du kWh d’électricité, faire le point sur la provenance de l’élec’. 

Lire aussi :

D’où vient l’électricité de votre maison ? Suivez son parcours !

Et ce n’est pas tout. Il est aussi question de comparer les services proposés par les différents fournisseurs d’énergie, comme le service client, l’espace client en ligne, les options de parrainage, de suivi conso… 

Bref, en cas de changement de fournisseur d’électricité, le comparateur d’offres élec’ est utile pour passer en revue les différentes possibilités qui s’offrent à vous. Mieux, il est capable de générer une estimation de conso selon vos critères perso du type surface de la maison, nombre d’habitants… L’objectif : vous permettre d’avoir un ordre d’idée quant au montant de la future facture pour les offres choisies, histoire de ne pas avancer dans le noir. 

Comparer par soi-même, y’a que ça de vrai !

Le comparateur d’offres c’est bien pour avoir une idée des prix et des offres sur le marché, mais après, c’est quand même à chacun de se faire sa propre opinion, hein. Car disons-le, aussi puissant soit le super outil automatique en ligne, il ne vous connaît pas personnellement.

Ainsi, supposons que votre priorité soit de vous lancer dans une énergie renouvelable, aucun intérêt alors de savoir qu’untel fournisseur propose les prix les plus bas du marché avec une électricité "carbone" !

Lire aussi :

Tout ce qu’il faut savoir avant de changer de fournisseur d’électricité ou de gaz

Autre cas de figure : si ce qui compte le plus pour vous est d’avoir accès à un espace client complet où vous pourrez visualiser vos consos de façon détaillée, là encore c’est à vous qu’il incombe de trouver les fournisseurs d’électricité les plus cotés en la matière. Et ce n’est pas forcément un comparateur en ligne lambda qui va vous le souffler ! Non, rien ne remplace donc les recherches perso qu’on pourrait mener sur le web ou le bon vieux bouche-oreille ;). 

Leçon #3 : Ne choisissez pas "une" meilleure offre mais "LA" meilleure pour vous !

Ben, justement, c’est quoi une meilleure offre ?

Ça coule de source direz-vous. On ne change pas de fournisseur pour aller vers une moins bonne offre, à moins que l’année passée, ses confinements et gestes barrières vous aient fait vriller, mais partons du principe que ce n’est pas le cas ;). 

Choisir une meilleure offre, ça passe par définir ce qui constitue un bon deal pour vous. Et là, on ressort sur le tapis les critères du type : énergie verte ou pas, service client et prix. Il s’agit de les regarder en face un à un et de les classer par ordre de priorité. 

Engagez-vous pour la transition écologique une bonne fois pour toute !

Peut-être que pour vous, changer de fournisseur d’électricité, ça signifie de miser sur “l’offre de demain”. Et vous savez quoi ? Vous avez bien raison. Déjà, parce qu’on a bien entendu le message de Mère Nature nous implorant de privilégier une conso "verte" et locale. Bref, une conso res-pon-sa-ble ! Deuxio, parce que, contre toute idée reçue, en privilégiant ce choix, vous ne dépenserez pas forcément plus, et, en revanche, vous consommerez mieux ! 

À savoir qu’ainsi, certaines offres vertes proposent un prix au kWh inférieur aux tarifs réglementés, donc d’une, on se détend. De deux, on savoure ce choix, qui équivaut à opter pour une empreinte environnementale plus "light".

On ne va pas se mentir, ce choix engagé vous demandera un petit effort supplémentaire car la comparaison entre offres ne sera pas aussi simple. Il existe plusieurs types d'énergie "verte".

On peut opter pour un fournisseur d'électricité verte (c'est-à-dire produite uniquemet à partie d'énergies renouvelables), pour une fournisseur qui propose une offre d'électricité verte (attention, tout est dans la nuance : cela signifie que le fournisseur "compense" sa production d'énergie "classique" par un "achat" d'énergie verte via des certificats) ou pour une électricité neutre en carbone.

Vous êtes perdu ? C'est normal mais ça vaut la peine de se renseigner, non ?

Lire aussi :

Neutralité & compensation carbone, qu’est-ce que c’est ?

Chez Sowee, on s’engage à neutraliser les émissions de CO2* liées à la production de l’électricité que nous vous fournissons en finançant des projets certifiés par l’ONU qui réduisent les émissions de gaz à effet de serre.

Choisissez un meilleur service, vous ne le regretterez pas 😉

Une meilleure offre élec’, c’est aussi une offre où le service client se veut premium. Ça passe par un fournisseur joignable sur de grandes plages horaires pour joindre facilement un conseiller, l’accès à un espace client sur Internet… Ça vous permettra par exemple de pouvoir joindre votre fournisseur facilement en cas de problème ou de pouvoir poser toutes vos questions à un conseiller… qui vous comprend car il est proche de vous (géographiquement parlant).

Ainsi, vous serez bien content d’avoir procédé à un changement de fournisseur d’électricité en cas de coupure si celui-ci est joignable à n’importe quel moment du jour (pour la nuit, en revanche, pas besoin de comparateur, nous ne trouverez aucun fournisseur dispo ;)). Et un délai de réponse de 48h max à un mail, ça reste totalement acceptable, non ?

Choisissez une offre moins chère, si c’est votre priorité… 

Peut-être que votre situation économique ou précaire du moment vous pousse à choisir les petits prix en premier, quitte à mettre vos engagements éco-citoyens en stand-by… ou à être moins regardant sur les "à côté" comme la qualité de service. Chacun sa priorité ! 

Le tout est donc de centrer l’attention sur le prix du kWh proposé par chaque fournisseur (ou de l’inclure en priorité dans le package sans totalement négliger les autres critères). 

Ce qu’il faut savoir en matière de prix, c’est qu’il existe un tarif règlementé de vente (ou TRV) de l'électricité. Il s'agit d"un tarif fixé par l'Etat pour faire simple (plus précisément, il est fixé par les pouvoirs publics sur proposition de la CRE : commission de régulation de l'électricité).

Seul EDF, fournisseur historique d'électricité, est autorisé à vendre ce tarif.

Et depuis 2007 et l'ouverture du marché de l'énergie à la concurrence, il existe des offres avec des tarifs indexés sur ce TRV auquel est appliqué un rabais.

Attention toutefois, il s'agit de réduction par rapport au prix du kWh mais le prix de l'abonnement, lui, peut être augmenté pour compenser cette baisse du prix de l'énergie. Donc restez vigilant avant de signer !

Leçon #4 : Contactez votre nouveau fournisseur, sinon quoi ?

Tout(e) seul(e) comme un(e) grande(e) ou accompagné(e) d'un conseiller

Changement de fournisseur d’électricité : concrètement, que faut-il faire ?

Réponse : prendre votre téléphone (ou votre ordi) et contacter l’intéressé pour le lui faire savoir ! L’intéressé étant le fournisseur d’électricité sur lequel vous avez arrêté votre choix, on s’est compris ;). 

À vous de choisir la méthode de communication : écrite, si l‘inscription se fait en ligne sur son site web, ou de vive voix, si vous préférez l’appeler sur son 08. Comptez 20 minutes à une demi-heure environ pour que votre offre soit personnalisée dans les moindres détails (surface des lieux, type de contrat choisi, estimation, facture au réel…) et que votre contrat soit signé, et prêt à l’emploi, souvent le lendemain-même. Non, on ne rigole pas avec la notion d’immédiateté chez les fournisseurs d’électricité ;). 

Munissez-vous des trois indispensables, à savoir… 

Ah oui, trois choses importantes à avoir en tête avant de passer votre appel ou de procéder à la souscription du nouveau contrat en ligne : vous munir des indispensables que voici, que voilà : 

  • Une ancienne facture élec’ – parce que votre numéro d’identification de compteur y est indiqué – ça peut servir ! Le Point de Livraison (plus communément appelé “PDL”) ainsi que le Point Référence Mesure (PRM pour les intimes), nécessaires pour le changement de fournisseur d’électricité avec compteur Linky et indispensables à toute ouverture de contrat. Voilà, voilà. 
  • La relève du compteur élec’. Eh oui, il va bien falloir indiquer à votre ancien fournisseur jusqu’où vos consos lui reviennent et à partir d’où vous commencez votre aventure avec l’heureux élu. 
  • Un relevé d’identité bancaire (le RIB quoi), notamment si vous optez pour le paiement de vos futures factures par prélèvement bancaire. Sinon, oubliez. 

Puisqu’on évoque la banque, un petit mot sur le paiement. En effet, tout changement de fournisseur d’électricité implique des frais de mise en service (mais en aucun cas des frais de départ du fait d’avoir quitté votre ancien allié énergie héhé) !

Leçon #5 : Patientez en vous tournant les pouces

Démarches administratives : zéro

Souriez, vous êtes libéré. De quoi donc ? Eh bien, de toutes démarches administratives ! Vous savez, ce mot capable de vous donner des sueurs froides. Même pas peur du coup, puisque vous n’avez rien à faire. Rien du tout. Na-da ! Figurez-vous que c’est le fournisseur élec’ que vous avez choisi et lui-même en personne, qui s’occupe de résilier le contrat avec l’ancien fournisseur à votre place. Soulagement. Bonheur. Appelez-le comme vous voulez, mais voilà qui fait la différence ! 

Côté technique, rien ne change ou presque, puisque vous êtes toujours rattaché au gestionnaire du réseau public d'électricité Enedis. Celui-ci reste inchangé peu importe le fournisseur choisi. 

Changement opérationnel quasi immédiat

Pour l'électricité, le changement de fournisseur peut avoir lieu quasiment "sans délai". Pratique !

Soufflez, vous avez 14 jours pour vous rétracter si jamais

Avis aux indécis ! Avant que vous n’ayez à faire une recherche sur Google du type : “changement de fournisseur d’électricité comment se rétracter” (on vous voit venir), on a une bonne nouvelle pour vous. Comme tout achat de produit, la règle des 14 jours de réflexion s’applique. Ainsi, vous avez deux semaines après la date du démarrage de votre contrat pour vous rétracter gratuitement, sans même évoquer de motif de rupture prématuré ;). Un mail suffit !

Il faut croire que désormais, vous êtes paré pour tout futur changement de fournisseur élec’ ;). Go ! 

*Neutraliser les émissions de CO2 : Sowee compense les émissions de CO2 liées à la production de l’électricité qu’il vous fournit par l'achat d’Unités de Réduction Certifiées des Emissions. En savoir plus ici

Laissez-nous un commentaire

Pas d'inquiétude votre adresse email ne sera pas publiée