Comment est fixé le prix de l'électricité ? Décryptage !

5 min à lire

On sait, ce qui vous intéresse sur votre facture d’élec’, c’est surtout la ligne avec le montant à payer. C’est bien normal ! Sauf que depuis la flambée des prix de l’électricité, vous êtes nombreux à vouloir en savoir un peu plus sur ce qui compose ce montant et donc sur le “pourquoi du comment” est fixé le prix de l’électricité. En deux petites questions (pas plus, promis), on vous éclaire.

Qu’est-ce qui compose ma facture d’élec’ ?

Décortiquons ensemble votre facture…

Votre abonnement

L’abonnement fait partie de la part fixe à régler chaque mois. Son tarif dépend du fournisseur que vous avez choisi (Sowee on l’espère, mais personne n’est parfait 😉) et aussi de l’offre et de la puissance souscrites dans votre contrat.

Plus la puissance est importante, plus votre abonnement coûte cher. Assurez-vous donc qu’elle corresponde bien à vos besoins énergétiques afin de ne pas payer plus que vous ne devriez ! (et pour c’est bien utile de savoir ce qui consomme le plus dans votre maison ;))

De même, si vous avez opté pour un tarif avec des heures pleines et des heures creuses, l’abonnement peut être un peu plus cher qu’au tarif dit “de base”.

Votre conso

En règle générale, la consommation facturée chaque mois représente le montant de l’électricité réellement consommée : nombre de kWh x prix du kWh.

Le prix du kWh est fixé par votre fournisseur tandis que le nombre de kWh consommés dépend de vos dépenses énergétiques. En fonction du contrat souscrit, il peut aussi s’agir de l’estimation de votre conso annuelle rapportée au mois. C’est le cas si vous avez opté pour un mode de facturation “lissé” ou aussi appelé “mensualisé”.

Dans tous les cas, que votre facture reflète votre consommation réelle ou bien estimée, mieux vaut avoir une vision globale de votre conso mensuelle ET annuelle pour anticiper et réduire vos dépenses énergétiques (rien ne vous empêche par la même occasion de la suivre via votre application quotidiennement !) 

Les taxes et contributions

Plusieurs taxes, identiques pour tous les fournisseurs d’énergie, sont intégrées à votre contrat :

  • les Taxes départementales et communales sur la Consommation Finale d’Électricité (TCFE) ainsi que la Contribution aux charges de Service Public de l’Électricité (CSPE) dont les montants varient en fonction de votre consommation ;
  • la CTA (Contribution tarifaire d’acheminement), taxe fixe qui s’applique sur votre abonnement.

🧐 Ce qu’il faut retenir

  • Votre facture est composée d’une part fixe, l’abonnement et d’une part variable, proportionnelle à la quantité d’énergie consommée. Et le total de ces coûts est soumis à la TVA.
  • La façon la plus significative de faire baisser votre facture d’élec’ est donc de réduire votre consommation. La bonne nouvelle, c’est que cela influencera directement le montant de certaines taxes ! 🥳
  • En revanche, vous ne pouvez pas agir à votre échelle sur le prix du kWh qui fluctue selon les prix du marché.

La suite devrait vous aider à y voir plus clair ! 🕵️‍♂️

Qui décide du prix de l’électricité ?

On a vu juste avant ce qui compose le montant de votre facture mais si on creuse un peu, il faudrait savoir aussi, à la base, comment est fixé le prix d’un kWh, non ?

Pour cela, il est primordial de distinguer le marché de gros du marché de détail. Eh oui ! Vous allez voir que si vous pensez que votre fournisseur et l’Etat (via les taxes) sont les seuls “responsables” pour fixer le niveau des prix, c’est un peu plus compliqué que ça…

Commençons par le marché de gros qui donne la tendance !

Sur le marché de gros 

L’électricité sur le marché de gros est vendue par les producteurs d’électricité en Europe puis achetée par les fournisseurs. Elle se retrouve ensuite sur deux bourses d’échange. Pour vous donner un exemple bien concret, ce marché de gros, c’est un peu comme une criée 🦈 sauf qu’aucun particulier ne peut venir s’y approvisionner !

Le marché spot

L’électricité vendue sur le marché spot est livrée au maximum le lendemain de son achat. Son prix, dit day ahead, est fixé tous les jours, mais reste très volatil. Il fluctue notamment en raison des variations imprévues concernant aussi bien l’offre (panne d’une centrale…) que la demande (température plus basse que prévue…).

Le marché à terme

L’électricité vendue sur le marché à terme est achetée en avance en vue d’une livraison future. Elle permet ainsi aux fournisseurs de sécuriser le volume et le prix de leurs approvisionnements à une échelle de plusieurs semaines, mois ou années. Son prix s’avère moins volatil que celui de l’électricité du marché spot. C’est pourquoi le tarif de vente du kWh inscrit sur votre facture est établi sur les prix à terme plutôt que sur les prix spot. Aaaaaah ! 💡

Sur le marché de détail 

Il est fraiiiis mon kWh, il est frais ! 🐟 Le marché de détail désigne le marché où l’électricité est achetée par les consommateurs auprès d’un fournisseur par le biais d’une offre. Si on poursuit notre analogie “poissonnière”, cela revient à acheter son poisson chez le poissonnier et non, à la criée !

Deux types d’offres existent sur ce marché de détail.

Les offres de marché

Les offres de marché sont conçues et gérées librement par les fournisseurs d’électricité. Le prix du kWh fixé par le fournisseur comprend :

  • l’accès au réseau dont le tarif est établi par la CRE — identique à tous les fournisseurs ;
  • le coût de production ou d’approvisionnement depuis le marché de gros en fonction du profil du fournisseur ;
  • les coûts commerciaux ;
  • la marge retenue par le fournisseur.

En général, les fournisseurs optent pour une révision annuelle du prix de leurs offres, mais il arrive que certains les fassent évoluer de manière plus fréquente, notamment en cas d’une fluctuation rapide du marché de gros.

Le tarif réglementé

C’est une exception française 🐓 , l’État fixe le Tarif Réglementé de Vente (TRV) de l’électricité sur les conseils de la CRE (Commission de Régulation de l’Énergie) chaque année.

EDF, fournisseur historique d'électricité, est le seul autorisé à proposer ce tarif ; à l’exception de quelques entreprises locales de distribution (ELD).

À noter : 

  • Ce TRV donne la tendance du marché de détails.
  • Les fournisseurs proposent des offres de marché en fonction de ce niveau de référence, ils offrent :
    • soit un prix “indexé” : par exemple, -5% par rapport au TRV, qu’il évolue à la hausse ou à la baisse)
    • soit un prix fixe : pour une ou plusieurs années, déterminé par rapport à ce TRV au moment de la signature du contrat et qui ne variera plus ensuite, quelle que soit l’évolution du TRV, pendant la durée du contrat.

🧐 Ce qu’il faut retenir

  • Le marché de gros assure l’équilibre entre l’offre et la demande, il joue donc un rôle majeur dans les variations du prix de l’électricité. 
  • Le marché de détail, quant à lui, est directement influencé par le marché de gros.
  • De fortes variations de prix sur le marché de gros induisent inévitablement des conséquences futures sur votre facture. 

L’augmentation des prix de l’énergie de ces dernières années en témoigne… C’est l’occasion d’adopter de nouveaux réflexes au quotidien.
Et si vous voulez comprendre le pourquoi de ces variations de prix, c’est l’objet d’un autre article. (ben oui, on vous avez promis de faire court 😉)