Sowee
Sowee

Les 10 éco-gestes qui rapportent le plus !

5 min à lire

Ça ne va peut-être pas vous réjouir (ni vous surprendre ;) ) mais dans votre logement, les sources de gaspillage et de déperdition d’énergie sont nombreuses. Rassurez-vous, il existe des gestes simples qui vous permettent de limiter ce gaspi et même de faire des économies tout en préservant l’environnement. OK mais par où commencer ? 

Parmi la multitude d’éco-gestes dont vous avez entendu parler, lesquels sont les plus efficaces ? Pour vous aider à vous y retrouver, nous vous proposons une sélection des 10 éco-gestes les plus efficaces. Et on les a même classé par ordre (de 4 pièces à 1 pièce), en commençant par celui qui vous permettra un max de réduction de conso.

L’éco-geste n°1 : Programmer son chauffage, la base ! (4 pièces)

Savez-vous combien représente le chauffage dans les frais d’énergie d’un foyer français ? Environ les deux tiers de la note(1)! Donc pour faire de réelles économies, une bonne maîtrise dans la manière de chauffer votre home sweet home est indispensable.

N°1 :Programmer son chauffage

Programmer votre chauffage à l’aide d’un thermostat est la meilleure solution pour ne chauffer que lorsque c’est (vraiment) nécessaire. 

Pourquoi le thermostat - connecté si possible - est un allié de choix ? Grâce à lui, vous pourrez piloter votre chauffage (et donc réaliser des économies) au degré près en planifiant des plages de chauffe une fois pour toutes (fini les allers-retours pour régler les radiateurs). 

Par exemple, baisser la température la nuit et lorsque vous n’êtes pas chez vous. Un logement peut être chauffé à 17 °C pendant la nuit, à 16 °C en cas d’absence de plusieurs heures et autour de 12 °C si vous n’êtes pas présent pendant quelques jours. 

Si vous utilisez la Station Sowee, les économies peuvent aller jusqu’à 25 % de réduction de conso. Avec l’augmentation du prix de l’électricité, on comprend aisément l’utilité d’un chauffage programmable.

Les gestes utiles in-con-tour-na-bles pour réduire vos dépenses (3 pièces)

Mollo sur l'eau chaude et les bains

Pour réduire efficacement vos dépenses, la gestion de l’eau chaude entre (beaucoup) en ligne de compte. 

Plusieurs bonnes habitudes sont à recommander, comme : 

  • Remplacer les bains par les douches. Un bain entraîne une consommation moyenne de 200 litres d’eau, contre “seulement” 60 litres pour une douche. 
  • Privilégier des douches tièdes, voire fraîches. Cela allègera encore plus vos factures d’énergie.
  • Enfin, vous pouvez aussi remplacer votre pommeau de douche par un limiteur de pression, ou poser un régulateur de débit entre le robinet et la base du flexible.

À chaque pièce LA bonne température

Dans une maison ou un appartement, la température n’a pas besoin d’être uniforme. En adaptant la température selon les pièces, là aussi, vous pourrez cumuler de belles économies. 

Une pièce à vivre - comme une cuisine ou un salon - demande d’être chauffée à 19 °C. Alors que, dans une chambre, vous pourrez réduire le chauffage car une température de 16 °C peut suffire. 

Dans la salle de bain, n’allez pas au-delà de 17 °C quand elle est vide mais on visera un bon 22 °C pendant son utilisation. 

Un chiffre encore plus parlant permet d’enfoncer le clou pour ceux/celles qui n’auraient pas encore saisi l’importance de réguler la température : baisser votre chauffage d’un seul petit degré, de 20 °C à 19 °C par exemple, vous permet de réduire de 7 % votre facture de chauffage !

Dé-bran-cher les appareils électriques

Pensez aussi à débrancher vos appareils électriques quand vous ne vous en servez pas. La consommation cachée des appareils en veille ne doit pas être négligée. 

D’après les chiffres de l’ADEME(3), la puissance totale des veilles cachées dans un logement peut dépasser les 50 Watts. En débranchant vos appareils après utilisation, une économie minimale de 80 euros par an est possible.

Des éco-gestes simples qui font la différence sur le budget (2 pièces)

Fermer les volets dès la nuit tombée

Les déperditions de chaleur sont une cause fréquente de surconsommation dans un logement. Pour éviter d’avoir besoin de trop chauffer pour vous sentir à l’aise, pensez à fermer tous vos volets dès que le soir tombe pour une meilleure isolation. 

Avec cette bonne habitude, vous pourrez escompter une réduction de 15 % des pertes de chaleur dans votre habitation. Cela correspond à une diminution pouvant aller jusqu’à 2 % de votre conso de chauffage.

Vive le mode Eco pour les lessives

Connu pour être gourmand en eau chaude, le lave-vaisselle est un appareil qui peut alourdir vos factures d’électricité si vous n’y prenez pas garde. Le bouton permettant de passer en « mode éco » est une excellente solution pour éviter les frais excessifs. 

Ce type de programme est conçu pour fonctionner à une température plus basse (en dessous de 50 °C) que les programmes intensifs classiques. Si votre lave-vaisselle possède cette fonction, pensez à vous en servir.

Dégivrer régulièrement le frigo

Parmi les appareils électroménagers qui consomment le plus, le réfrigérateur est indispensable dans toute cuisine. Pour autant, savez-vous que vous pouvez réduire ses besoins en électricité avec un entretien adéquat ? 

Le fait de procéder à un dégivrage régulier de votre réfrigérateur reste le meilleur moyen pour éviter que celui-ci surchauffe et surconsomme de l’électricité. 

De cette manière, il est possible de diminuer jusqu’à 30 % les dépenses correspondant à l’utilisation de cet appareil.

On laisse entrer les LEDs (et le soleil !)

Une autre source d’économie à ne pas sous-estimer concerne vos éclairages. Les ampoules traditionnelles sont particulièrement énergivores. Vous pourrez les remplacer par des ampoules LED ou les allumer moins souvent en agençant vos pièces pour profiter au maximum de la lumière naturelle. 

Une ampoule LED consomme 7 fois moins d’énergie qu’un éclairage halogène ou incandescent. Sa durée de vie est 25 fois supérieure à une ampoule classique et ses composants se recyclent à 99 %.

Les petits gestes à ne pas oublier (1 pièce)

Enfin, deux derniers éco-gestes sont à mentionner pour limiter vos dépenses en énergie. 

Couvrir ses casseroles

La cuisson, qui représente 8 % de vos besoins en énergie, peut être optimisée en prenant l’habitude de couvrir les casseroles et les poêles. Cette précaution évite à la chaleur de se dissiper et permet de faire cuire plus vite vos aliments. 

Vous pourrez économiser 30 % d’énergie pour cuire des aliments et jusqu’à 70 % pour faire bouillir des liquides.

Un air bien ventilé

Bien ventiler vos pièces chaque jour pour en chasser l’humidité est une habitude utile à prendre. Un air humide va vous pousser à surchauffer pour compenser. 

Avec un air sec, vous pourrez limiter le chauffage aux températures recommandées dans chaque pièce et éviter toute surconsommation.

Mais bien sûr cette liste n’est pas exhaustive. Si vous êtes motivé, il existe plein d’autres gestes utiles au quotidien. À vous de jouer !

(1)ADEME, Réduire sa facture de chauffage
(2) ADEME, Chaque geste compte