Guide des (meilleurs) objets de domotique pour la maison !

Objet domotique

Connecté, pas connecté ? La question ne se pose plus. Votre home sweet home va de plus en plus se doter d’appareils et d’objets de domotique pour vous simplifier le quotidien, réaliser des économies d’énergie et bien d’autres services qui restent à inventer 😉 Si vous n’avez pas encore pris le train en marche, rassurez-vous il est encore temps. On vous offre ici une petite visite des objets connectés pour “domotiser” sa maison.

Domotique & objets connectés : définition

Une définition s’impose pour que l’on sache bien de quoi on va parler ici. 

(Pour ceux qui préfèrent rentrer dans les détails, on avait déjà consacré tout un article à la définition de la domotique)

En quelques mots, la domotique consiste à centraliser les commandes de certains appareils de votre logement et permet aussi de les programmer. 

Elle mixe électronique, informatique et réseaux de communication.  Tout ça pour vous servir ! Et rassurez-vous pas besoin d’être expert dans l’un de ces domaines pour l’adopter.

La domotique, c’est automatique !

Eh oui, contrairement aux antibiotiques (poke à l’Assurance Maladie), les systèmes de domotique sont automatiques, eux.

Un exemple ? Votre portail qui s’ouvre tout seul sans que vous ayez à descendre de la voiture. Mais vous pouvez aussi le programmer pour qu’il reste ouvert en journée et ne se referme que vers 22 heures. Et parfois même modifier ce choix à distance si vous avez oublié de fermer le portail en partant en vacances.

Une chose est sûre, fini la corvée !

À l’origine, il y avait…

Mais au fait, quel a été le premier objet connecté de la maison ? Le terme de domotique est apparu au milieu des années 80 en même temps que le premier système d’alarme automatique et centralisé lancé par Thomson et contrôlable depuis… son PC.

Comme vous l’imaginez, ce système pas très glamour et coûteux n’a pas rencontré un grand succès. 

Quelle différence avec les objets connectés (ou IOT) ?

Domotique, maison connectée, maison intelligente, smart home, IOT (internet of things)… On emploie tous ces termes sans trop savoir ce qu’ils recouvrent précisément. Et c’est normal puisqu’ils apparaissent à mesure que le marché émerge. 

En règle général, on associe la notion de domotique à l’automatisation et celle de “connecté” au fait de pouvoir piloter les objets à distance (via une appli) et de les faire communiquer entre eux. Enfin un logement dit intelligent signifie que toute cette programmation s’ajustera au mieux à vos comportements (magique ? non mais c’est l’objet d’un autre article dédié, à lire juste ici !)

Pourquoi domotiser sa maison ?

Maintenant on sait de quoi on parle mais peut-être que vous ne visualisez toujours pas totalement comment ça peut s’appliquer chez vous. Nombreux sont ceux qui pensent que la domotique n’est réservée qu’aux geeks et autres fans de high-tech. Or “domotiser” sa maison est désormais accessible à tous.

Que vous soyez en maison ou en appartement, locataire ou propriétaire, vous y trouverez des avantages. Promis !

Voici sans plus tarder la liste des principaux avantages lorsque l’on s’équipe d’objets domotiques.

Moins d’effort, plus de confort

Rentrer chez soi et voir son portail s’ouvrir et se refermer automatiquement, ses lumières s’allumer, son chauffage se déclencher, … Avouez que c’est bien agréable, non ?

Et une fois bien au chaud, pratique aussi de piloter les volets, la musique ou l’aspirateur, à la voix, grâce à un assistant vocal comme Alexa.

Lire aussi :

Une journée en vidéo avec Brain de Geek qui a adopté Sowee

Pour les plus férus de nouveautés qui n’ont pas peur d’essuyer les plâtres (mais avec un portefeuille bien garni 😉 ) il existe aussi des frigos connectés dotés de caméras qui scrutent l’intérieur pour vous aider à établir la liste des courses ou vous signaler quand un aliment va manquer.

Lire aussi :

Confort et domotique, tout pour être bien chez soi !

Pour pousser le confort au maximum, il vous faudra trouver l’installation domotique qui vous permettra de centraliser les commandes pour orchestrer ce ballet d’actions automatisées. 

Bye bye le gaspi et bonjour les économies

Quand on programme ses radiateurs, on ne les laisse plus tourner dans le vide pendant la journée quand on s’absente. Sachant que le chauffage représente environ les deux tiers de la facture d’énergie, tous les gestes qui peuvent limiter cette conso sont source d’économies non négligeables.

Lire aussi :

Soyez incollable (ou presque) sur la programmation du chauffage !

De même pour la ventilation. Avec une VMC connectée, vous programmez la ventilation pour qu'elle ne se déclenche qu'au-delà d'un certain seuil d'humidité ou de pollution. Ainsi la ventilation fonctionne uniquement lorsque cela est réellement nécessaire. 

Dormir (en sécurité) sur ses deux oreilles

Que ce soit pour prévenir les cambriolages (caméras, détecteurs de mouvement, serrures sans clé, etc) ou pour protéger sa maison (détection de fuites d’eau, détecteur de fumée,…), là aussi la domotique a plus d’un tour dans son sac pour assurer la sécurité

Garder le contrôle même à distance

Comme on l’a vu en introduction, la plupart des objets domotiques sont désormais connectés c’est-à-dire que vous pouvez les piloter aussi quand vous n’êtes pas chez vous, à distance. 

Et ça, ça change tout !

Quand on est étourdi ou tout simplement qu’on a un changement de planning, on peut ajuster son chauffage sans souci. 

Autre usage bien pratique à distance : le verrouillage/déverrouillage des portes. Il existe des serrures connectées qui ne s’ouvrent qu’à l’aide d’un code que vous envoyez via mobile à la personne à qui vous souhaitez donner l’accès et qui ne sera valide que pour une durée déterminée. 

Exemples d’objets connectés pour la maison

À la maison, on parie que vous possédez déjà près d’une dizaine d’objets connectés sans même en avoir conscience…  Prenons le cas d’une famille composée d’un couple avec 3 enfants de 7, 13 et 15 ans. On comptera sûrement 4 téléphones mobiles, 3 ordis, 2 tablettes, voire aussi 1 montre connectée et 1 caméra de surveillance ou 1 alarme. 

Pour chaque activité du quotidien, il existe des objets domotiques qui simplifient la vie. 

Pour la chambre, les géo-trouve-tout de l’IOT se sont démenés pour vous apporter quiétude et confort. 

Vous pouvez  :

  • réguler le chauffage
  • automatiser l’ouverture/la fermeture des volets
  • piloter l’éclairage (merci les simulateurs d’aube)
  • contrôler la qualité de l’air
  • équiper la chambre des enfants de baby-phones high-tech avec caméras et programmation musicale
  • il existe même des couettes avec possibilité de réguler la température de chaque côté du lit, des oreillers qui empêchent de ronfler/qui aident à s’endormir en maintenant votre tête au frais, des matelas capteurs de sommeil pour réapprendre à dormir comme un bébé

Au salon, en plus du chauffage (la base !), ce sont plutôt vos divertissements que vous piloterez grâce à la domotique : enceintes et télévision en priorité. Avec les ampoules connectées, vous pouvez même “synchroniser” votre éclairage avec l’ambiance selon que vous regardez un film d’horreur dans la pénombre ou que la soirée bat son plein sur le dance-floor improvisé 😉

Et il n’y a pas que l’intérieur de votre home sweet home que vous pouvez domotiser l’extérieur aussi. Jardins et piscines  peuvent en bénéficier :

Sans oublier le garage… Une porte qui s’ouvre quand vous approchez la voiture, sans avoir à sortir dans le froid ou sous la pluie, c’est appréciable. (et avec Sowee et sa borne de recharge pour voiture électrique vous pouvez aussi suivre sa charge depuis votre canapé). 

Et la palme de l’objet original revient à… 

Autant vous dire que des objets connectés bizarroïdes, on en a trouvé 🙂 Mais si l’on se concentre sur les objets originaux et utiles, la liste est tout de suite moins longue. 

Notre choix (totalement subjectif) s’est porté sur cette drôle de boîte aux allures de Tupperware. À l’origine destinée à la cuisine, comme son nom l’indique – KSafe pour Kitchen Safe – elle sert finalement bien au-delà de cette pièce dédiée à la nourriture. Elle vous permet de vous protéger de… vous-même !

Vous êtes perdus ? On vous explique. Il s’agit d’une boîte qui fonctionne avec une serrure programmable. Vous rangez dedans ce que vous souhaitez tenir à distance, vous la fermez et hop ! Impossible de l’ouvrir jusqu’à la fin du temps programmé sur le minuteur. 

Cookies, tablette, manette de jeu, carte bleue… quelle que soit votre addiction, avec KSafe, impossible d’y accéder. 

Une sélection des meilleurs objets selon vos besoins

Si vous n'êtes pas convaincus par le KSafe, on a d'autres sélections de meilleurs objets : des plus utiles au plus pratiques, à vous de choisir !

La domotique en 10 exemples au quotidien 

Les objets connectés utiles à la maison

Comment fonctionnent les appareils de domotique ?

Ça y est, on vous a mis l’eau à la bouche avec tous ces objets qui travaillent à votre place ? Maintenant, passons à la pratique !

Qui dit objet connecté dit obligatoirement objet technique…

Oui et non. Évidemment derrière tous ces appareils, il y a de la technologie, l’IOT ou Internet of things. Mais la manière dont ils sont connectés vous importe peu au final. 

Wi-Fi, ondes radios, CPL (Courant Porteur en Ligne),… Nul besoin de comprendre en détails ce qui se cache derrière tous ces termes. 

Lire aussi :

Installation domotique : du budget à la réalisation !

La mécanique est toujours à peu près la même : des capteurs qui captent des données. Celles-ci sont collectées et comparées aux données qui se trouvent dans des programmes. Ces programmes  commandent le comportement des appareils ou objets connectés. Ainsi, ces derniers déclenchent une action en fonction des données reçues.

Par exemple pour le chauffage : votre chaudière se met en route si la température remontée par un capteur de température (thermomètre connecté, thermostat, …) est inférieure à la température de consigne, c’est-à-dire la température souhaitée, comme vous l’avez précisé dans votre planning de chauffe. 

Alors, quel objet domotique vous fait rêver vous ? 

Laissez-nous un commentaire

Pas d'inquiétude votre adresse email ne sera pas publiée