Zoom sur l’éclairage domotique extérieur

Domotique éclairage extérieur

À l’arrivée des beaux jours, les éclairages extérieurs nous permettent de prolonger nos soirées estivales sur le balcon, en terrasse ou au jardin. En hiver, ils balisent efficacement l’extérieur plongé dans l’obscurité dès la fin d’après-midi et jusqu’à tard le matin. Il est temps d’allier l’utile à l’agréable en misant sur l’éclairage extérieur domotique ! Zoom sur cet indispensable qui a donné un coup de vieux à l’éclairage extérieur à interrupteur.

Quand la domotique s’invite au jardin

Qui a dit que la domotique s’arrêtait aux quatre murs de la maison ? Heureusement, elle s'immisce aussi dehors, notamment pour donner une dimension intelligente, automatique et sur-mesure à notre éclairage extérieur. On a compilé les multiples raisons (cumulables) qui peuvent nous pousser à l’adopter. On y va ? 

Pour simplifier la mise en route et l’extinction de l’éclairage !

Imaginez que vous allumez tous les luminaires du jardin en un seul clic depuis votre téléphone portable. Ou alors, que la lumière s’éteigne automatiquement à une heure prédéfinie. Voilà comment la domotique, appliquée à l’éclairage extérieur, nous simplifie la vie !

Il faut l’admettre, c’est plutôt confortable de déléguer une tâche à un système automatique, et d’avoir la faculté de le gérer à distance, depuis un smartphone ou une télécommande.

Pour mieux gérer notre conso liée à l’éclairage extérieur

Conséquence directe du paragraphe ci-dessus ? Faire des économies d’énergie !

En effet, automatiser et personnaliser l’éclairage extérieur, c’est faire en sorte que celui-ci soit au plus proche de nos besoins et de notre usage. L’idéal pour éviter les oublis et le gaspillage d’électricité ! Un pas de plus vers une démarche éco-responsable ? II faut bien croire que oui ;).

Pour baliser l’extérieur en toute facilité

L’un des objectifs principaux d’une installation d’éclairage à l’extérieur est de baliser les lieux (une allée, le contour de la terrasse ou de la piscine…) pour y circuler facilement une fois la nuit venue.

L’avantage de mettre en place ce balisage avec un système domotique versus un éclairage lambda ?

  • Ne pas avoir besoin de réaliser des travaux pour câbler l’espace concerné ! La pose d’émetteurs et de récepteurs domotiques pour éclairage extérieur suffira.
  • La gestion de la lumière peut se faire à distance, en un clic, directement sur un téléphone ;).

Pour participer à la déco du jardin 😉

Un éclairage connecté à spots sur la terrasse extérieure, un éclairage illuminant une plante ou un arbuste en particulier pour les mettre en valeur, des spots multicolores dans la piscine pour planter un joli décor nocturne, des variateurs de lumière en terrasse pour illuminer l’apéro de façon progressive au gré de la tombée de la nuit ou pour choisir volontairement un éclairage feutré…

Lire aussi :

Jardin connecté : le bonheur est dans les capteurs !

Oui, qu’il se base sur des ampoules colorées ou à intensité variable, l’éclairage connecté endosse à merveille un rôle déco côté jardin !

Et même pour venir en renfort d’un système de sécurité !

Aussi étonnant que cela puisse paraître, la lumière du jardin peut participer à la sécurisation de la maison. Comment ? En la synchronisant, via une centrale domotique (ou la Station connectée 😉), au système de sécurité. Ainsi, lorsque celui-ci détecte une activité anormale, il pourrait donner l’alerte par signal sonore… ou par signal lumineux clignotant !

Ou comment combiner éclairage domotique extérieur et détecteur de présence ou de mouvement.

Une multitude d’options à portée de main pour un éclairage extérieur domotique

Dans la maison, l’éclairage connecté se décline dans une large palette de possibilités. On aurait tort de penser que le jardin est moins gâté ! Détecteur de mouvement, éclairage à gradation ou ampoules colorées… Pas de jaloux. Dehors, on retrouve les mêmes fonctionnalités stars des lumières connectées intérieures, l’occasion de revenir dessus ;).

Le détecteur de mouvement

Particulièrement apprécié au jardin (où il y a moins de murs qu’à l’intérieur pour poser un interrupteur), le module de détecteur de mouvement active automatiquement la lumière lorsqu’il capte notre présence, et l’éteint également automatiquement, après notre passage.

Pratique quand on doit emprunter une petite allée entre le portillon et l’entrée de la maison quand il fait noir dehors ! C’est tout simplement très agréable de bénéficier d’un éclairage express dès que l’on met un pied à l’extérieur : sur la terrasse, au niveau du local à poubelle ou encore de l’entrée du garage. Circuler dans l’obscurité, on est moins fan, surtout en hiver, période durant laquelle la nuit a une fâcheuse tendance à s’éterniser.

Le variateur d’intensité

Et si on disait oui à la domotique spéciale éclairage extérieur à gradation pour s’amuser avec l’intensité de la lumière ? Voilà qui devient monnaie courante côté jardin. Pas étonnant quand on sait que la terrasse est un peu le prolongement de notre salle à manger en plein air, et qu’à l’intérieur, on aime jouer sur le degré de luminosité selon le type de soirée. Ainsi, que ce soit l’apéro à la tombée de la nuit, le barbeuc’ entre amis ou le dîner estival aux chandelles, tous auront leur mot à dire sur le degré de lumière souhaitée ;).

Vive l’éclairage réglable en intensité !

L’éclairage coloré

Autre façon d’accompagner les soirées d’été ? Miser sur des ampoules colorées ! Ambiance de fête assurée côté bassin, effet déco garanti côté terrasse et mise en scène d’exception certifiée côté fleurs et plantes du jardin ;).

L’interrupteur lambda, c’est fini !

L’éclairage extérieur pilotable avec un interrupteur, c’est déjà (presque) de l’histoire ancienne ! La domotique l’a relayé au second plan, et on comprend pourquoi : entre absence de câblage et une gestion simplifiée de la lumière depuis un téléphone, une télécommande ou des interrupteurs connectés, le choix est vite fait.

Le sans fil

Le succès de la domotique est intimement lié à sa technologie sans fil. Grâce à elle, pour installer un système d’éclairage connecté, il n’est pas nécessaire de prévoir de gros travaux. Autre bonus du sans fil en extérieur ? Ne pas être exposé au risque de la dégradation du matériel lié aux intempéries. Avec la seule présence de capteurs et de récepteurs, la longévité promet d’être allongée. Longue vie à la commande sans fil pour éclairage extérieur, le tout sans travaux !

Pilotage depuis smartphone

S’il ne fallait retenir qu’une seule raison de détrôner l’interrupteur, ce serait celle-ci. Le fait de pouvoir gérer l’éclairage extérieur depuis un smartphone et ainsi disposer d’un bouton d’activation (et de désactivation) du bout des doigts, mais aussi tous les paramétrages à portée de main où que l’on soit. Hyper pratique, non ? Eh bien figurez-vous que c’est ce qu’on appelle un “interrupteur connecté” ! En somme, le fait de pouvoir allumer ou éteindre la lumière depuis un écran, en étant sur place ou à distance.

Côté installation, c’est fastoche. Il vous suffit de télécharger l’appli liée à votre système d’éclairage, sur smartphone (ou sur votre tablette). En effet, chaque marque dispose de sa propre interface. Ensuite, vous appairez les lumières en suivant le pas à pas de l’appli et paramétrez le tout selon vos envies et besoins. C’est tout !

Pilotage via une télécommande

Autre alternative :  l'éclairage extérieur qui se pilote avec télécommande est également envisageable pour gérer la lumière de façon intelligente et automatisée. À vous de juger ce qui vous semble le plus pratique pour piloter entre votre téléphone (ou une tablette) ou un boîtier !

À quand le pilotage par la voix ?

Les nouvelles innovations domotiques déploient de plus en plus de solutions pilotables par la voix. C’est notamment le cas d’Alexa, l'assistant personnel virtuel d’Amazon, qui permet d’activer la musique chez soi, de faire monter la température intérieure ou d’éteindre une pièce. Chez Sowee, on en sait quelque chose (la preuve ici) ;). On peut donc imaginer que, dans un avenir proche, l’éclairage extérieur domotique sera également gérable par la voix ! Affaire à suivre…

Un éclairage 100% personnalisé ? Eh oui !

La maison connectée n’a de sens que si elle est personnalisable ! En effet, les automatismes qui comptent pour nous sont peut-être diamétralement opposés à ceux du voisin, d’où l’intérêt de personnaliser l’utilisation de l’éclairage domotique à l’aide de scénarios à paramétrer sur l’appli.

Fonction “on/off” sur-mesure

Première configuration à mettre en place depuis son smartphone pour personnaliser l’éclairage extérieur ? Déterminer les plages horaires et autres automatismes “on et off” de la lumière !

Ce qui donne : l’heure à laquelle l’éclairage s’allume automatiquement (en lien direct avec l’heure du coucher du soleil), la durée suite à laquelle un détecteur de présence s’éteint si aucun passage n’est notifié, le degré d’intensité choisi pour l’éclairage “type”… Et ainsi de suite.

Segmentation de l’éclairage

Lorsque le jardin est entièrement illuminé par un éclairage connecté, il est possible de regrouper certains luminaires pour les piloter simultanément, et d’en dissocier d’autres pour les contrôler individuellement. Si ce n’est pas clair, pas de panique, l’explication arrive là, maintenant, tout de suite.

Supposons que vous ayez envie de centrer l’éclairage sur le salon de jardin où se passe l’apéro suivi du dîner, et que rien d’autre dans le jardin ne soit éclairé pour restreindre votre conso d’électricité. À l’inverse, vous souhaitez que vos plantes, votre bassin et vos allées soient joliment mis en scène pour bluffer vos invités dès leur arrivée. Il est également envisageable qu’en pleine semaine, votre unique objectif soit d’allumer l’extérieur d’un point de vue purement pratique : sous le porche de l’entrée, dans l’allée menant à la porte principale et au niveau du parking.

Lire aussi :

10 bonnes raisons de passer à l’ampoule domotique

Dans tous ces cas de figure, pour vous y retrouvez facilement, il peut être utile de créer plusieurs types d’éclairage sur votre appli : l’éclairage “vie au jardin”, l’éclairage déco”, l’éclairage “fonctionnel”. L’avantage est qu’en compartimentant les lumières et en connectant plusieurs luminaires entre eux, vous allez aussi pouvoir les piloter en même temps et ainsi vous simplifiez la tâche.

Suivi conso

Ici, le principe est exactement le même que pour l’éclairage intérieur. Via l’appli, on garde un œil sur la conso énergétique liée à la lumière au jardin, histoire d’avoir une petite idée de son impact sur la facture et sur l’environnement.

Un suivi qu’il est possible de personnaliser en l’affichant jour par jour ou mois par mois pour avoir une vue d’ensemble et établir des comparaisons. Certaines applis vous permettent aussi d’activer une alerte de budget à ne pas dépasser pour garder le contrôle. Bref, c’est à vous de choisir !

Plusieurs possibilités pour l’adopter en toute facilité !

L’éclairage extérieur domotique est bientôt à vous ! Reste à élire le biais par lequel vous allez l’inviter à faire son nid au jardin. Dans les grandes lignes, les possibilités incluent : des ampoules connectées, un interrupteur intelligent ou un kit d’éclairage extérieur.

Changer les ampoules

La façon la plus rapide et efficace de contrôler l’extérieur grâce à des lumières intelligentes repose sur le changement des ampoules existantes par des ampoules connectées. En choisissant un kit d’éclairage extérieur spécial “ampoules intelligentes” de la même marque que votre centrale domotique existante, celles-ci se synchroniseront automatiquement avec, ainsi qu’à l’appli y étant dédiée. De quoi piloter à distance et automatiser l’éclairage depuis un téléphone facilement et rapidement.

Lire aussi :

L’éclairage domotique versus l’éclairage classique

Avant de passer en caisse, assurez-vous d’avoir en main le modèle qui correspond le mieux à vos attentes d’un point de vue budget et fonctionnalités. Notez que pour l’extérieur, il importe d'acheter des modèles étanches qui seront résistants et ne se dégraderont pas face aux intempéries !

À savoir que les ampoules premier prix se contentent d’une capacité à activer et désactiver la lumière à distance. De fait, pour des fonctions avancées, comme la variation de température ou la couleur, il va falloir monter en gamme ;).

Choisir un interrupteur connecté d’extérieur

Autre possibilité pour adopter une commande domotique sans fil de l’éclairage extérieur ? Opter pour un interrupteur intelligent, dont le grand avantage est de fonctionner même lorsque l’alimentation électrique est désactivée (ce qui n’est pas le cas des ampoules intelligentes). Une particularité qui permet d’accéder au pilotage de l’éclairage en continu…

Miser sur un kit domotique

L’avantage d’un kit domotique d’éclairage extérieur du type Easy Connect ? La mise en place d’un circuit d’éclairage. C’est-à-dire que grâce à ce pack (incluant 2 ou 3 interrupteurs), il est possible de piloter plusieurs luminaires via l'ajout d'un seul interrupteur. Pratique quand on compte changer tout l’éclairage du jardin !

Laissez-nous un commentaire

Pas d'inquiétude votre adresse email ne sera pas publiée