Cinq bonnes raisons de craquer pour la prise domotique

Prise domotique

Plus de confort et plus d’économies d’énergie : sur le papier, la maison connectée nous vend du rêve, si bien qu’on a envie de l’adopter. Mais dans les faits, le coût de l’investissement domotique peut vite nous faire déchanter… À moins d’opter pour une alternative intelligente qui permette de connecter un maximum d’appareils à moindre coût. C’est là que la prise domotique entre en jeu. En résulte une liste de qualités à rallonge en 5 points clés, qu’on a tout bonnement listé. Soyez prévenus, essayer la prise connectée, c’est l’adopter ! 

1. Accéder à la maison connectée à petit prix

La domotique à moindre coût !

Du rêve à la réalité

Allumer la machine à café depuis son lit (parce que c’est dur, dur de se lever le matin). Bloquer l’accès à la télé pour ses enfants (parce que c’est plus simple que de batailler pour qu’ils l’éteignent). Voir la lumière s’allumer toute seule lorsque l’on rentre dans le salon (parce que c’est ça, la magie du cinéma). Voilà pourquoi on rêve d’une maison où tous les appareils seraient connectés et à notre service, en un claquement de doigt, ou presque ! 

Lire aussi :

Comment rendre sa maison connectée et intelligente ?

Alors oui, ce monde merveilleux 100% domotisé existe déjà dans la vie réelle, sauf que… le prix d’investissement de ce petit confort a parfois de quoi nous faire redescendre sur terre, illico-presto. 

Mais ça, c’est ce que vous pensiez avant de lire cet article. Car détrompez-vous, la solution pour accéder à la maison connectée sans se ruiner – ou simplement faire un premier pas dans la smarthome – existe. Et elle s’appelle “prise connectée” (ou smart plug pour les technophiles). 

Vive les prises de courant améliorées !

Pour faire plus simple, d’un point de vue physique, ce n’est ni plus ni moins qu’une prise de courant… sauf qu’il s’agit d’une prise de courant intelligente ! Avec elle, fini les achats multiples incluant box et modules individuels, fini d’attendre le meilleur modèle de box domotique et fini de prévoir THE budget pour avoir des appareils connectés. Forcément, on adore déjà. 

Des prises intelligentes à moins de 30€, oui messieurs-dames 🙂

Avec l’alternative économique et grand public de la prise domotique, transformer son chez soi en maison connectée, ça commence – tenez-vous bien – dès 20€ seulement. 

Pour le budget moyen, il faut compter environ 30€, ce qui reste très raisonnable. Quant à la fourchette haute, elle monte jusqu’à 80€ pour les modèles les plus complets et 100€ pour les formats multiprises. 

Pas mal quand on sait que l’achat d’une centrale domotique avoisine les 200€ pour les premiers prix ! 

À propos des modèles, le choix est plutôt XXL, allant de la prise domotique encastrable à la prise domotique extérieur. De même chez les marques Philips Hue ou encore Belkin, très prisées 😜

Pas d’équipement additionnel = pas de mauvaises surprises

Prise domotique Wi-Fi, ou prise domotique bluetooth : la majorité des prises connectées fonctionnent avec les paramètres de communication considérés comme universels, et… rien d’autre ! 

En gros : le nombre d’équipements additionnels à prévoir est tout simplement de zéro. Pas de module connecté à ajouter et à acheter pour piloter l’éclairage, le lave-vaisselle ou la télé. Il vous suffit juste d’avoir un smartphone, du Bluetooth et/ou une box internet (de n’importe quelle marque). Ça laisse peu de place pour les mauvaises surprises. De quoi rassurer les frileux qui hésitent à franchir le cap de la domotique. 

2. Réduire sa facture énergie et son empreinte énergétique

On aime… le compteur d’énergie intégré

Nombreux sont les modèles de prise domotique pour la maison à transmettre des données sur votre conso électrique en temps réel, un peu à la façon d’un compteur énergétique : nombre de kilowatt-heure consommés et montant en euros dépensés. En voilà un vrai “plus” par rapport aux prises de courant lambda ! 

Revoir sa conso d’énergie à la baisse, facile !

Ce qui est intéressant avec ces infos liées à la prise domotique et à sa conso c'est qu'elles permettent de faire lien avec son écosystème, en ciblant les appareils plus ou moins énergivores qui y sont connectés. 

Combien cette lampe halogène consomme-t-elle d’énergie en mode veille ou lorsqu’elle est allumée ? Quelle est la dépense hebdomadaire liée au lavage et au séchage du linge ? Quel est le pôle principal de ma facture énergétique ? Tant de questions qui trouvent une réponse grâce à cette fonctionnalité de prise de mesure domotique.

Lire aussi :

Maison à énergie : produisez plus que vous ne consommez !

Plus important encore : celle-ci nous invite à prendre conscience de la conso énergétique de certains appareils de notre maison, et à corriger quelques habitudes (ou carrément à remplacer les machines les moins bien notées en terme de consommation) pour réduire à la fois notre facture, mais aussi notre impact environnemental. On va devenir de très bons élèves si ça continue ;). 

3. Piloter un maximum d’appareils sans qu’ils soient “connectés”

Inutile de tout changer chez soi

N’ayez crainte, avec une prise connectée, vous n’avez pas besoin d’investir dans une multitude d’appareils connectés pour pouvoir les piloter à la lettre ! 

Lire aussi :

Installation domotique : du budget à la réalisation !

Il faut prendre le problème à l’envers. La question n’est pas : “comment vais-je pouvoir transformer tous mes appareils (électroménager, luminaire…) en appareils connectés” ? Mais plutôt : “quel est l’accessoire commun à tous mes appareils, pour les transformer en objets connectés à travers lui” ? 

Réponse : la prise de courant électrique ! Comme elle est la main sur vos accessoires et appareils, si celle-ci est intelligente, elle pourra vous permettre de commander tout le reste. Ingénieux et fort pratique. 

Concrètement, qu’est-ce que ça implique ? 

Et bien, que vous n’avez plus besoin d’éteindre un à un chaque appareil de la maison, et que vous n’avez pas besoin que chacun d’eux soit un modèle connecté dernier cri. 

Pour les débrancher, il vous suffit tout simplement d’éteindre le système électrique manuellement via la prise ou à distance via l’option on/off sur smartphone. Désormais, c’est ce binôme prise/smartphone qui vous permet d’activer ou de désactiver, d’éteindre ou d’allumer les appareils.  

Compatibilité approuvée avec quasi tous les appareils de la maison

Autre bonne nouvelle à relever ? L’adaptateur (ou prise domotique) est compatible avec la quasi totalité des appareils de l’habitat puisqu’il supporte une intensité énergétique adaptée à tout type d’appareil : électroménager (machine à laver, four, cafetière…), éclairage ou informatique. On vous l’avait dit, la prise connectée est presque parfaite. 

Bien entendu, il faut bien une exception qui confirme la règle (et qui mérite vérification au moment de l’achat) : les plaques de cuisson. 

Pour le reste, il vous suffit de brancher votre prise intelligente à une prise existante, de la connecter au réseau bluetooth ou Wi-Fi (selon le modèle), puis d’y brancher le ou les appareils que vous prévoyez de piloter ! Et voilà, vos objets sont connectés. Fastoche 😉 

Une multiprise pour contrôler jusqu’à 6 appareils à la fois

Toujours dans une démarche de pilotage d’un maximum d’appareils, plutôt que d’acheter plusieurs prises intelligentes individuelles, pensez aux multiprises connectées ! Optimisation maximale garantie. 

En bref, il s’agit d’adopter le concept de prise domotique version multiples. Un modèle 3 en 1, voire même 6 en 1, pour contrôler et programmer autant d’appareils ou d’accessoires que le nombre de prises. L’investissement est plus important, mais si vous souhaitez piloter plusieurs appareils connectés dans une même pièce, c’est un choix idéal !

4. Commander la prise domotique avec ou sans smartphone

Sans smartphone : pour être indépendant

L’avantage d’une prise connectée est qu’elle est en mesure de piloter les appareils sous son aile sans qu’il soit nécessaire de sortir son téléphone. À cette utilisation optionnelle, un avantage non négligeable : pouvoir allumer ou éteindre le système électrique, même en cas d’oubli ou de décharge du téléphone. 

L’idée étant de ne pas se sentir pénalisé par l’absence de smartphone… (Ce qui est tout de même assez rare aujourd’hui ;))

Avec smartphone : pour piloter la maison à distance

Bien entendu, l’usage du smartphone n’est pas à bannir pour autant dans le cas d’une prise domotique télécommandée. Sa présence permet d’avoir accès à une application mobile paramétrée à la prise, et donc d’avoir accès aux données conso mentionnées plus haut, mais aussi de pouvoir réaliser des scénarios à distance ! Justement, parlons-en de ces scénarios. 

5. Réaliser des scénarios personnalisés, exemples d’utilisation à la clé !

Objectif : programmer les situations on/off

Et si la mise en route des appareils et leur extinction était pré-programmée à l’avance selon un scénario original dont vous seriez l’auteur ? 

En vous donnant la main sur des scénarios ou des scripts intelligents à indiquer, la domotique a fait de l’interrupteur ou de la prise intelligente, votre meilleur allié timing et un système connecté 100% personnalisé !  

Le processus : vous déterminez les règles et les actions (“on” ou “off”), puis, la prise domotique programmable les applique.

Ou comment déléguer les automatismes du quotidien pour se simplifier la vie, maîtriser sa conso d’énergie, mais aussi : s’assurer que le mode veille est effectif, simuler une présence, empêcher l’utilisation de la télé, et bien plus encore. 

Préparez-vous, le côté multi-facettes de la prise connectée a de grande chance de vous épater… La preuve avec cette série d’exemples d’utilisation, accessibles selon les fonctionnalités proposées par l’heureux modèle élu ! 

Exemples d’utilisation des scénarios pour s’inspirer !

Allumer ou éteindre automatiquement un appareil

Ok, ça c’est la base. Concrètement, ça donne : le fait d’allumer la machine à café sans quitter sa couette, la mise en marche du chauffage élec’ dans votre maison de vacances quelques heures avant d’arriver pour débarquer au chaud, l’activation du climatiseur avant de rentrer du boulot… Et on en passe !

Mettre un appareil en veille

Le saviez-vous ? Les appareils en veille consomment de l’énergie. D’où l’importance de les débrancher une fois éteints ! Mais plutôt que d’agir en one-to-one, l’avantage avec une prise connectée, c’est de pouvoir les débrancher facilement en un clic. Plus de courant, plus de mode veille ! Voilà qui est intéressant en cas d’un branchement difficile d’accès et de façon générale, pour surveiller de près sa conso d’énergie. 

Utiliser des appareils électroménagers en heure creuse

Heures creuses, heures pleines, vous connaissez ? Le principe est simple : l’idée est de mettre en marche un appareil électroménager à forte conso énergétique durant les heures creuses, c’est-à-dire durant ces périodes de la journée et de la nuit où les foyers consomment moins d’énergie et où le coût de l’électricité est avantageux. Il s’agit par exemple de cibler la période nocturne, entre 20h et 8h ou l’après-midi entre midi et 17h, quand monsieur tout-le-monde est au bureau. 

Résultat : pour s’assurer que votre lave-vaisselle ou votre sèche-linge ne s’active qu’en heure creuse uniquement, il vous suffit de le faire savoir à votre prise connectée via la fonction de programmation à des plages horaires définies. N’ayez pas de doute, celle-ci suivra votre reco à la lettre. 

Simuler une présence

En cas d’absence courte ou prolongée, notre petite voix intérieure, qui a une fâcheuse tendance à être anxiogène, nous dit que les voleurs ne sont jamais loin. Alors, en cas de départ en vacances ou en week-end, pour ceux qui souhaiteraient dissuader toute tentative d’intrusion, la bonne idée, c’est de simuler une présence ! Avec une ou plusieurs prises connectées, c’est facile. Vous définissez les heures d’éclairage fictif et hop, votre maison donne l’impression d’être occupée. Merci la prise connectée ! 

Empêcher l’activation d’un appareil, avis aux enfants et ados !

Voilà qui ne va pas plaire aux enfants et aux ados… mais qui va libérer les parents (que voulez-vous, il faut choisir son camp). De quoi parle-t-on ? Toujours des programmations horaires d’allumage et d’extinction des feux, ou plutôt, du courant électrique, via la prise domotique. 

Sauf que là, il ne s’agit pas tant de prévoir l’activation d’un appareil à une heure donnée, mais plutôt l’inverse : anticiper sa désactivation automatique. Ainsi, par exemple, vous pouvez empêcher à votre progéniture d’allumer la télé ou de surfer sur internet le soir, à partir d’une certaine heure. Ou alors le week-end, dans l’après-midi pour qu’ils ne passent pas leur journée à regarder des séries. Peu importe le créneau choisi, l’important est que vous soyez maîtres d’autoriser ou non à vos enfants, une pause télé ou ordi. 

La méthode est un peu brutale, on vous l'accorde 😉

Gérer l’éclairage

Dernier exemple de cette jolie et longue liste quant à l’usage concret des prises intelligentes ? Gérer l’éclairage ! Une possibilité à solutions multiples, puisque vous pouvez aussi bien simuler une présence, comme vu plus haut, mais aussi empêcher tout éclairage de jour ou déclencher la lumière par détection de mouvement (si le modèle choisi vous le permet). Pratique pour baliser le couloir de nuit, ou se faciliter la vie de jour ! Sans oublier que certaines prises incluent un variateur de lumière domotique avec télécommande pour doser la luminosité d’un luminaire, et ça, c’est le luxe ! 

Ce sera tout pour aujourd’hui sur les prises connectées. En espérant que cette dernière partie sur les mises en situation (le meilleur pour la fin) vous aura permis de vous projeter avec votre future prise aux supers pouvoirs ;).

Laissez-nous un commentaire

Pas d'inquiétude votre adresse email ne sera pas publiée