Habitation domotique : la maison du futur ?

Domotique habitation

Chauffage intelligent, volets motorisés ou alarme connectée : entre la maison classique et l’habitation domotique – ou smart home -, il n’y a qu’un pas. Et celui-ci ouvre la voie à de multiples bénéfices conciliant confort, sécurité et économies d’énergie ! Regard sur ces différents pôles de la maison qui interagissent entre eux, automatisent notre quotidien et réinventent le concept du chez-soi sous le signe de l’intelligence artificielle. Preuve que la maison du futur, c’est maintenant !

Intégrer la domotique à son habitation pour du confort en plus…

Home sweet home, nid douillet, maison cocon… On parle souvent de son chez-soi comme s’il s’agissait d’une tierce personne, avec un surnom plein de tendresse. Révélateur de notre quête de confort et de bien-être à l’intérieur ? Sûrement ;). En tout cas, c’est ainsi que la maison connectée l’a interprété. Au menu : un joli lot de solutions intelligentes qui vont au-delà de l’usage traditionnel de façon à apporter une vraie valeur ajoutée pour notre confort quotidien. Tour d’horizon.

La bonne température tout le temps

Si on s’en tient au chauffage classique, ça donne : des pièces chauffées à la même température dans toute la maison, des oublis inévitables de baisse ou d’arrêt du chauffage et zéro visibilité sur la conso d’énergie au jour le jour.

Mis bout à bout, ces constats reviennent à surconsommer, gaspiller et n’avoir aucune maîtrise de sa conso de chauffage par rapport à l’usage réel que l’on en fait et par rapport à nos véritables besoins.

Lire aussi :

Le chauffage connecté, c’est quoi au juste ?

Rassurez-vous, le tableau est moins sombre lorsque l’on adopte un système de chauffe domotique pour la maison :). Celui-ci vous donne tous les pouvoirs pour maîtriser pleinement votre utilisation et dépenses liés au chauffage :

  • Définir la température idéale pièce par pièce, heure par heure, jour par jour. Fini d’afficher 22°C au compteur toute la journée dans la salle de bains ! Une température agréable à l’heure du réveil et du coucher (ou plutôt à l’heure de la douche et de la toilette) suffira amplement ;). Bye-bye le gaspillage d’énergie !
     
  • Automatiser des scénarios et un planning de chauffe pour la semaine, le week-end et les périodes d’absence, en adéquation avec vos habitudes de vie. À vous la maison chauffée à point à l’heure de rentrer grâce à l’anticipation de chauffe, et les plages horaires durant lesquelles la maison est vide, en mode “éco” !
     
  • Revoir et réajuster la température quand bon vous semble, sur place ou à distance, depuis votre téléphone. Le chauffage idéal tout le temps, où que vous soyez !
     
  • Avoir accès à un récap’ de votre conso énergétique mois par mois, via l’application liée à la domotique de votre habitation. Pratique pour faire le point, s’améliorer et avoir une meilleure connaissance de votre conso énergie.

Le contrôle de l’éclairage à distance

L’éclairage traditionnel satisfait nos besoins vitaux de lumière, là où les ampoules et solutions d’éclairage connectées nous offrent un champ de possibilités extra-large à explorer !

Le premier s’appuie sur des interrupteurs classiques, le second s’émancipe d’une mise en route manuelle pour donner la priorité à l’automatique.

Au programme, on peut :

  • Éteindre et allumer la lumière à distance. Ça, on a compris que c’était un grand basique de la domotique !
  • Varier l’intensité de la lumière pour changer d’atmosphère en un clic.
  • Programmer l’heure à laquelle tous les luminaires doivent s’éteindre ou s’allumer. Ce qui vaut notamment pour l’habitation domotique avec piscine et jardin, de façon à allumer ces espaces extérieurs à la tombée de la nuit.
  • Mettre en place un détecteur de mouvement, histoire de lancer l’éclairage automatiquement dès qu’un passage est détecté. Ou comment les interrupteurs sont devenus has-been !

L’ouverture et la fermeture automatique des volets

Les volets standards ignorent comment s’ouvrir et se fermer tout seuls et comment participer à la sécurité de la maison… choses que les modèles motorisés, autonomes et programmables, maîtrisent à la perfection ;).

Place aux ouvertures automatiques qui participent à assurer le confort de votre habitation domotique. Les contraintes liées aux allers-retours pour laisser entrer la lumière à travers les fenêtres, ou empêcher celle-ci de rentrer, c’est terminé !

En résumé, avec des volets connectés vous pouvez :

  • Ouvrir et fermer les volets en un clic depuis votre téléphone : gain de temps assuré !
  • Programmer à l’avance les horaires d’ouverture/fermeture automatique des volets pour rendre le système autonome.
  • Simuler une présence en programmant l’ouverture aléatoire des volets en cas d’absence prolongée. Pratique pour tenir à l’écart les intrus !

Le multimédia s’y met aussi !

Le binôme “domotique et confort dans l'habitation” s’attaque même au multimédia pour réinventer notre façon de diffuser de la musique à la maison.

Tout pour :

  • Lancer la musique sans quitter le canapé, simplement en l’activant depuis son smartphone.
  • Mettre en route une playlist en cas d’alerte intrusion pour simuler une présence et dissuader les cambriolages.
  • Adapter l’éclairage à la musique grâce à une synchronisation intelligente permettant aux ampoules lumineuses d’être raccord avec le tempo et le registre choisi. So 2020 !

… et des risques et des dépenses énergie en moins

Au-delà du gain de confort, quelles sont les autres fonctions de la domotique dans une habitation ? Patience, on y vient ;). Pour vous donner une piste, deux indices figurent dans le titre. Moins de risques et moins de dépenses énergétiques, exactement ! On pourrait également dire : plus de sécurité et une meilleure maîtrise de sa conso énergie, mais vous avez compris l’idée. Une idée qui va du système d’alarme intelligent à la possibilité de simuler une présence en passant par l’assurance habitation domotique. Bref, il y a du monde au balcon !

Un système d’alarme et de vidéosurveillance intelligent, donc rassurant !

En cas d’intrusion, l’alarme traditionnelle lance l’alerte via le déclenchement d’une sirène et via le déclenchement d’une notification à un centre de télésurveillance, lui-même chargé de prendre contact avec vous.

Grâce à la domotique, on fait moins de détours pour assurer la sécurité de la maison ! En effet, avec un système de sécurité connecté, il est possible de :

  • Sécuriser la maison à l’aide d’une alarme dont vous êtes le contact numéro 1, puisqu’elle vous prévient de tout problème par SMS, par notif’ ou par mail !
     
  • Équiper la maison d’une caméra de vidéosurveillance accessible depuis smartphone pour être serein au quotidien !
     
  • Limiter le risque de sinistres et de cambriolage grâce aux alertes de détection de fuite ou de détection de mouvements anormaux. Pratique pour limiter les dégâts et intervenir illico presto !
     
  • Paramétrer chaque aspect de votre système sécurité : durée du son de la sirène, activation des notif’ pour plusieurs utilisateurs, enregistrement automatique de la vidéosurveillance…

Le coup de pouce considérable des autres objets connectés

Les solutions connectées mentionnées plus haut (volets motorisés, éclairage domotique…) portent une double casquette “confort” et “sécurité”, notamment en ce qui concerne la possibilité de simuler une présence.

En effet, grâce au mode absence et à la personnalisation de celui-ci, il est tout à fait envisageable d’allumer la lumière et d’ouvrir les volets à distance. L’objectif est simple : feindre une présence et dissuader ainsi toute tentative d’intrusion.

Pratique pour venir en renfort d’un système d’alarme ou de vidéosurveillance !

Une assurance habitation revue à la baisse !

Adopter une solution de sécurité connectée, c’est s’inscrire dans une démarche de transformation domotique de l’habitation… et ça en vaut la peine ! Non seulement pour gagner en sérénité mais aussi pour… réduire le budget de votre assurance habitation.

Si, si, vous avez bien lu. En effet, pour établir le montant de celle-ci, votre assureur prend en compte plusieurs critères (emplacement du logement, étage, surface, valeur des biens…) dont celui qui nous intéresse le plus ici, le degré de sécurité. En l’occurrence, un habitat équipé d’un système d’alarme ou de vidéosurveillance domotique est un habitat moins exposé au risque de pépins tels qu’un cambriolage, un dégât des eaux ou un incendie.

En conséquence, il est coutume pour les compagnies d’assurance de faire baisser le prix de la cotisation dans ce cas de figure ;). Bon à savoir pour une future prise de contact concernant votre habitation domotique !

Et des économies d'énergie, bien entendu !

Plus de confort, plus de sécurité… et plus d’économies d’énergie !

En effet, sans domotique, on n’est pas à l’abri d’une étourderie (comme le fait de laisser le chauffage / l’éclairage allumé toute la journée alors que l’appart’ est inoccupé). Et qui dit étourderie dit gaspi, mais aussi un goût amer au moment de recevoir sa facture d'énergie…

L’occasion de passer en revue les avantages liés à la dépense énergétique grâce à l’habitation domotique :

  • Mieux maîtriser sa conso d’énergie grâce à un détail précis et disponible en temps réel sur l’appli.
     
  • Pallier les oublis et risques de gaspillage grâce aux automatismes mis en place, comme l’extinction systématique de l’éclairage ou du chauffage entre telle heure et telle heure, ou la gestion du chauffage pièce par pièce permettant de ne chauffer que les espaces le plus utilisés.
     
  • Dépenser moins grâce au mode “éco” à activer en cas d’absence et grâce à un éclairage connecté basse consommation.

Et voilà ! Vous savez maintenant comment transformer votre habitation en paradis domotique 😉.

Laissez-nous un commentaire

Pas d'inquiétude votre adresse email ne sera pas publiée