5 éco-gestes pour l’été à appliquer sans modération !

éco-gestes été

Vacances, j'oublie tout 🎶 … mais pas les éco-gestes ! Ben oui, ce n'est pas parce que l'été rime avec légèreté (dans la tête comme dans la garde-robe) qu'il faut en oublier toutes les bonnes habitudes que vous avez mises en place pendant l'année. Voilà 5 (petits) éco-gestes simples à appliquer à la belle saison.

1. Bye bye l'agneau de 7 heures, on mise tout sur le froid !

Selon l'Ademe (Agence pour la Transition Énergétique), la cuisson représente environ 8% des dépenses en énergie d'un foyer*. On est loin des 66% liés au chauffage mais il n'y a pas de petites économies quand il s'agit de la planète (et de votre porte-feuille aussi).

Alors, en été, on profite de la chaleur ambiante pour mettre du froid au menu. On consomme des fruits et légumes de saison, produits dans les environs et qui ne nécessitent pas d'utiliser l'énergie d'un four ou d'une plaque de cuisson.

Il parait qu'en plus, la salade de concombre magnifie le teint. Donc vous serez beau/belle et (bientôt) riche avec toutes ces économies.

2. Mollo sur l'eau chaude

L'idée cette fois-ci est d'adapter sa routine du matin à la température extérieure. Passer à la douche tiède voire froide fera le plus grand bien à votre facture d'énergie en plus de préserver les ressources naturelles.

Et puis comme c'est vivifiant, vous serez encore plus beau/belle, décidément ! #BodyPositive

3. On oublie tout ce qui est à moteur, si, si !

On a dit tout ! Aussi bien sur l'eau que sur terre. Le jet ski ou autre parachute ascensionnel tracté par bateau doivent rester l'exception et la voiture pour aller chercher les croissants du p'tit dej', on oublie. On enfourche le vélo et on marche.

Dans le ciel, même régime. Si vous pensez avoir fait le tour du Staycation (= les vacances à domicile ; pour les 3 du fond qui n'ont rien suivi…🙄 ), poussez un peu plus loin mais sans forcément passer par les airs. Saviez-vous que l'eau des Glénans en Bretagne est au moins aussi transparente que celle des Caraïbes ?

Et aussi que 15 minutes de paddle équivaut à faire 1000 pompes ? Chouette alors ! (Non, ça, on l'a inventé mais c'est pour vous motiver parce qu'on a senti que le paddle versus la bouée tractée, ça ne fait pas l'unanimité…).

4. La clim' c'est mal, le ventilo, c'est bien ; c'est simple 😂

D'après l'ADEME, y'a pas photo. La climatisation consomme jusquà 20 fois plus qu'un ventilateur. En plus, ce dernier coûte aussi moins cher à l'achat et à l'installation. Mais il rafraîchit moins, pensez-vous. C'est vrai sauf que ça aussi c'est un atout. On s'explique !

Lire aussi :

La ventilation à la maison en 5 questions !

Pour votre santé, un trop grand écart de température entre extérieur et intérieur n'est pas bon du tout. L’ADEME recommande une différence de 5 à 7 °C, pas plus.

5. Avant de partir en WE ou plus, on éteint bien tous les appareils plutôt que de les laisser en veille.

Vous pensez que la conso de vos appareils passe en veille quand vous les laissez en veille ? Que nenni. Elle est réduite certes, mais elle n'est pas nulle. 
La preuve : s'équiper d’une multiprise à interrupteur pour éteindre simultanément plusieurs équipements en veille permet de réaliser jusqu’à 10% d’économies sur votre facture d’électricité. Ça vaut la peine, non ?

Voilà, ce n'est pas la mer à boire. Et puis, sans vous pourrir votre été, sachez que l'an dernier, Google a enregistré un nombre record de recherche pour le terme "Orages" en juin quand le nombre de recherches sur "Inondations" était multiplié par 15 en juillet. On dit ça on dit rien mais… chaque petit coup de pouce pour soulager notre belle planète est bon à prendre !

*Source Ademe

*Source : Google Trends

Laissez-nous un commentaire

Pas d'inquiétude votre adresse email ne sera pas publiée