Ils ont adopté Plouf et ils vous le racontent !

Test Plouf Sowee

Zozomum, MorganOurs, Madame Floutch, Brain de Geek ou encore Maison et domotique… Ces noms parlent peut-être à certains d'entre vous car les membres de leur communauté qui les suivent chaque jour sur leur blog, Instagram ou Facebook se comptent en milliers. 

Quel rapport avec Sowee ? L'an passé, ils ont accepté de tester la Station connectée, chez eux, pour piloter leur chauffage et suivre leur conso d'énergie.

Lire aussi :

Une journée (en vidéo) avec Zozomum

Une journée (en vidéo) avec Brain de Geek

On les retrouve cette année pour un nouvel épisode de "J'ai testé pour vous" 😉

Ils ont adopté Plouf, un ours polaire qui est leur nouvel allié à la maison pour devenir incollable sur les éco-gestes. Rassurez-vous, aucun animal n'a été maltraité pour les besoins de ce test. Pas question de domestiquer un ours polaire (ouf !). 

Si vous voulez tout savoir sur ce tamagotchi nouvelle génération à afficher sur l'écran d'accueil de la Station connecté, lisez plutôt l'article qu'on lui a consacré.

Reprenons ! Cette fois-ci, il n'est pas question uniquement de chauffage mais plus largement de prendre conscience de la manière dont nos gestes du quotidien peuvent avoir des répercussions bien au-delà de notre facture de gaz ou d'élec' (ce qui, en soit, est déjà bien appréciable !).

Mais laissons-leur la parole pour vous en dire plus 🙂 

 

Maison et Domotique apprécie Plouf pour… son originalité !

Une idée plutôt originale qui sensibilisera très facilement les enfants : il ne leur a pas fallu longtemps pour remarquer ce nouveau compagnon sur la Station. Et dès qu’il montre un signe de faiblesse, les enfants tirent rapidement la sonnette d’alarme pour qu’on réagisse, afin que Plouf se sente rapidement mieux 🙂

Pour lire la suite, c'est par ici : Plouf, le nouveau tamagotchi pour contrôler sa consommation d'énergie

 

Brain de Geek croit en la pédagogie pour faire passer les messages : 

Sensibiliser les gens, les enfants à l’écologie ça passe parfois par une bonne pédagogie. Tom 4 ans éteint l’eau quand il voit que les LEDs du pommeau de douche passent au rouge. Avec Plouf il éteindra certainement plus la lumière quand il verra Plouf avoir des problèmes. Moi je regardais déjà beaucoup le smiley pas content pour voir la qualité de l’air de la maison. Avec Plouf, c’est une nouvelle habitude que j’ai prise : regarder si mon petit ours va bien !

Pour lire la suite, c'est ici : Plouf, le petit compagnon qui vous veut du bien 

 

Zozomum remercie Plouf pour un apprentissage en douceur…

L'écologie et moi… je crois que le mot le plus approprié est apprentissage ! Pour certains, c'est un combat, une façon de vivre. Ils ont eu le déclic, l'éducation qui fait que…moi j'ouvre les yeux petit à petit, sans culpabiliser. Avec Plouf on voit tout de suite s'il est en bonne santé par rapport à la qualité de l'air, la consommation d'énergie et la température de la maison.

Elle vous explique tout sur son compte Instagram à propos de Plouf

 

madame Floutch

Madame Floutch aime le côté ludique de Plouf 

Hyper ludique, cela permet de mieux expliquer aux enfants pourquoi on ne met pas du chauffage trop fort (car oui ils aimeraient bien être en slip toute la journée). Mais ça sensibilise aussi sur la situation des ours polaires et donc plus largement aux enjeux pour la planète.

Plus d'images à découvrir sur son compte Instagram. 

 

MorganOurs, chauffage-addict assumée, compte sur Plouf pour moins consommer :

Je suis un peu frileuse et quand je travaille chez moi, j'ai tendance à me mettre dans un confort de température assez élevée, je l'avoue. Avec Plouf, je vois tout de suite en regardant la partie "température" que je ne remplis pas toutes les cases… Je lis le conseil et je peux modifier la température aussitôt et voir si la banquise de Plouf arrête de fondre !

Retrouvez son témoignage complet sur son compte Instagram et bientôt de nouvelles stories 😉

 

Et vous ? Vous avez testé Plouf ?

Laissez-nous un commentaire

Pas d'inquiétude votre adresse email ne sera pas publiée