Zoom sur notre option Effacement pour soulager le réseau électrique

option effacement Sowee

L’effacement, kezaco ? Pour mieux comprendre cette option qui veut du bien au réseau élec’ (surtout cet hiver), à la planète et à votre porte-monnaie, on répond à toutes vos questions.

L’effacement, qu’est-ce que c’est ?

C’est… appuyer sur le bouton pause (des radiateurs) ⏸

Dans la vie courante, le terme « effacement », on connaît. On sait qu’il signifie une disparition – partielle ou progressive -, mais aussi le simple fait de se faire discret. Voilà un bon point de départ pour parler de l’option Effacement !

Chez Sowee, celle-ci consiste à passer en “pause” les radiateurs des clients qui ont souscrit l’option afin de baisser momentanément la consommation de leur chauffage lors des pics de conso. Un petit geste pour l’homme… mais un grand soulagement pour le réseau élec’ et… pour la planète !

Car dans une période où la demande en énergie ne faiblit pas (au contraire) et où l’urgence climatique nous envoie des signaux d’alarme en faisant tourner la tête du thermomètre, tous les moyens sont bons pour participer à l’effort collectif. Après tout, mettre les radiateurs sur pause, c’est moins consommer. Et moins on consomme, moins on impacte le réseau ET l’environnement. Bingo, deux heureux pour le prix d’un. Même trois heureux puisque votre porte-monnaie, lui aussi, est gagnant. On vous explique tout ça en détails un peu plus loin dans l’article ;).

Et en +, c’est indolore niveau charge mentale et confort😇

En un simple coup de baguette magique Station connectée, l’option Effacement se met en route… automatiquement. Ou comment devenir un Harry Potter de l’énergie sans avoir à intégrer Poudlard puisque c’est Dumbledore Sowee qui est aux manettes.

Le process ? On vous prévient la veille que l’on va vous « effacer ». Par exemple, entre 7h et 8h du matin et/ ou entre midi et 13h. Vos radiateurs seront mis en pause à distance durant ces créneaux. C’est tout. Il n’y a donc rien à faire de votre côté puisque la Station, installée sur votre système de chauffage, gère tout de façon indépendante et automatisée. Sim-pli-ssi-me ! 

L’effacement, comment ça marche ?

Étape 1 : RTE, le gestionnaire du réseau électrique, lance l’alerte 🆘

Vous ne connaissez pas RTE ? C’est normal a priori. RTE est LE gestionnaire du réseau de transport d’électricité français et à ce titre, il est chargé de s’assurer de la bonne marche du réseau en continu et d’anticiper tout risque de surchauffe. Donc si vous n’entendez pas parler de lui, c’est bon signe, c’est que tout fonctionne bien.

Pas simple d’être chargé de garantir l’alimentation en électricité sur l’ensemble du territoire national alors que l’électricité est une énergie qui ne se stocke pas (pas encore, mais ça c’est une autre histoire 😉).

Et c’est donc à lui que revient la lourde tâche de passer le mot lorsque le risque d’insuffisance en élec’ se profile ! C’est lui qui lance l’alerte les jours où il constate une forte sollicitation du réseau.

Étape 2 : l’option Effacement à la rescousse !

Quand une alerte arrive, Sowee fait appel aux capacités d’effacement de ses clients. En échange, ils bénéficient d’une réduc’ sur la location de la Station connectée de sorte que tout le monde soit gagnant. Le fonctionnement, on l’a vu juste un peu avant : leur proposer de mettre en pause leurs radiateurs sur un ou des créneaux précis la veille pour le lendemain.

Pas de pigeon voyageur pour faire passer le message mais un mail et une notification sur l’appli. Ainsi, si la consigne de votre programme de chauffage affichait un joyeux 20°C, l’idée est de l’abaisser de quelques degrés pour que les radiateurs voient la vie en mode « économies d’énergie » pendant une heure. La durée est suffisamment courte pour qu’il n’y ait aucun impact niveau confort, et ça participe à l’effort collectif national ! 

Souscrire à l’option Effacement, ça donne quoi ?

Plusieurs pauses d’1h, certains jours en hiver

Si l’effacement laisse peu de traces sur le ressenti de la température intérieure, c’est parce que sa durée est suffisamment faible (1 heure), mais aussi parce que cette mesure reste exceptionnelle ! En effet, la sollicitation est limitée puisqu’elle a lieu :

  • Uniquement en semaine (les week-ends, on vous laisse chiller tranquilou)
  • Jusqu’à 25 jours par hiver, pas plus (ça permet largement de relativiser !)
  • À raison de 5 heures par jour grand max (et jamais deux heures d’affilée) !

En gros, pas de risque de ressentir une grosse vague de froid chez soi : l’impact sur le quotidien reste très modeste. On peut même dire qu’il passe inaperçu.

La possibilité de refuser l’effacement… jusqu’à 10 fois par hiver 🚫

Enfant malade, télétravail, ou mère-grand qui vient déjeuner : il peut arriver que l’option Effacement soit proposée… au mauvais moment. No problemo puisqu’on est systématiquement prévenu la veille du ou des créneaux proposés (grâce au combo mail et notification sur l’appli) et qu’on a le droit de refuser jusqu’à 10 fois. Il vous suffit de « déroger » au programme de chauffe en cours en modifiant la température de consigne manuellement, depuis l’appli ou la Station, pour repasser à la température que vous souhaitez.

En un hiver (du 1er novembre au 31 mars), ça laisse de la marge pour ne pas subir l’option Effacement ! Souplesse et flexibilité restent une priorité ;).  

Crise ou pas crise : pourquoi on est pro effacement en tout temps !

D’une, pour éviter les risques de coupures élec’ en hiver (l’éclairage à la bougie, c’est moyen)

Ainsi va la vie dans le monde de l’énergie. Quand il fait très (très) froid en hiver plusieurs jours de suite, eh bien, on n’est pas à l’abri d’une coupure élec’, au moins localement.

Mais ce que vous ne savez peut-être pas, c’est que celle-ci n’est pas forcément un accident : elle peut être volontaire. Pourquoi ça ? Eh bien pour éviter une coupure non maîtrisée et généralisée sur tout le territoire. Pour désigner ces coupures exceptionnelles et de courte durée, on parle de délestage.

Un peu comme l’histoire d’un camion trop lourd qu’on essaierait d’alléger avant qu’il ne se renverse sur la chaussée ! En effet, comme on l’a dit un peu plus haut, le gestionnaire de transport RTE, doit en permanence équilibrer l’offre (c’est-à-dire la quantité d’élec’ disponible en France à l’instant t) et la demande (nous tous, en train d’allumer l’ordi, de lancer la machine, de prendre l’ascenseur, etc) ; l’élec’ ne pouvant être stockée dans un hangar (dommage).

Sauf que, on y revient, quand il fait un vrai froid de canard, la balance commence à pencher fort du côté de la demande : tout le monde augmente son chauffage en même temps, notamment au retour du boulot vers 18h-19h, et là, c’est tendu. Si le réseau passe subitement sous haute tension, l’alerte est donnée pour un délestage.

Sachant que que cette année, on cumule : sortie de crise du Covid-19, guerre en Ukraine, dérèglement climatique, risque de froid inhabituel, tous les ingrédients semblent réunis pour fragiliser l’approvisionnement en élec’. Et le spectre du black-out resurgit. Inutile d’avoir peur du noir pour détester ces épisodes où les lumières s’éteignent, laissant place à l’obscurité totale. Certains angoisseront même à l’idée de ne pas avoir de prise élec’ pour brancher leur tel.

Donc, plus on sera nombreux à souscrire à ce type d’option, plus on débranchera les radiateurs une heure par-ci, une heure par-là, et plus on évitera les risques de coupures hivernales.

Bref, voilà comment on devient, mine de rien, un consomm’acteur digne de ce nom.

Toujours avec nous ? 

De deux, parce qu’il devient un must en temps de crise écologique & énergétique 🤯

Vous l’avez compris, en réduisant sa conso en cas de pic de sollicitation du réseau élec’, on allège la demande et on soulage la distribution vers tous les points qui en ont besoin. Bravo !

Et en plus, si vous avez lu entre les lignes, ça veut aussi dire que plus on baisse sa conso durant une période sensible, moins on a besoin d’avoir recours aux moyens de production d’électricité les plus polluants pour satisfaire la demande excédentaire. Et tout ça nous donne : une planète qui respire mieux.

Adopter l’option Effacement, c’est donc aussi avoir un geste éco-responsable pour la planète !  

L’effacement, combien ça coûte ?

Rien de rien = vous avez vraiment tout à y gagner 🤩

Non seulement notre option Effacement est gratuite mais en plus, la choisir, c’est bénéficier d’une réduc’ de 30% sur la location de la Station connectée tous les mois de l’année. Oui, c’est notre façon à nous de vous remercier pour votre solidarité. Ou comment faire passer les mensualités de 9,99 € à 6,99 € en n’ayant rien à y perdre et plutôt tout à y gagner ! 

De quoi motiver ceux qui hésitaient encore à s’équiper d’une Station pour piloter leur chauffage. Une bonne nouvelle car prendre le pouvoir sur sa facture énergie ne se fait pas sans programmer son chauffage ! Et en plus, vous bénéficiez d’un Suivi conso, d’alertes budget, de bilans de conso, bref tout ce qu’il faut pour ne plus rien laisser au hasard. Alors, à prix réduit, ça vaut encore plus la peine d’essayer. 

Tout ça sans être pénalisé niveau confort 🤙

Les tarifs allégés sont toujours une bonne idée… alors si en plus le confort est préservé, ça vaut comme une double bonne nouvelle ! Eh oui, pas besoin de sortir les polaires ni de s’emmitoufler dans un plaid parce qu’on a adhéré à l’option Effacement. Celle-ci a été pensée pour être peu impactante sur le ressenti de température intérieur. Le but : ne baisser le chauffage que par épisodes d’une heure. Une durée trop courte pour que le confort soit impacté, mais suffisamment significative pour que le réseau puisse souffler un peu. En bref : la température baisse, mais pas tant que ça puisqu’on parle de créneau de 60 minutes top chrono. Il y a même de très fortes chances que vous ne vous en rendiez même pas compte. C’est dire !

Chez Sowee, 96% des clients qui ont choisi cette option Effacement en sont satisfaits**. Et vous, qu’attendez-vous ?

*25% d’économies d’énergie : Économies estimées sur la base de modèles thermiques dynamiques en prenant comme référence un logement chauffé à 20°C en permanence, non équipé de programmation de chauffage ni de détection de fenêtres ouvertes et ne disposant pas d’un suivi des consommations d’énergie en temps réel. Selon la structure du logement, sa localisation, son niveau d’isolation et les habitudes de vie, la Station connectée permet des économies d’énergie jusqu’à 25% pour un chauffage individuel électrique et jusqu’à 20% pour un chauffage individuel gaz. Plus de détails ici

**Enquête réalisée auprès des clients de l’option Effacement en février 2022 après au moins 3 mois d’utilisation de l’option.