Rentrée 2020 : et si on apprenait en mode “connecté” ?

apprendre connecté

Pour cette rentrée scolaire un peu particulière, on vous aide à voir le verre à moitié plein. Toutes nos habitudes sont chamboulées ? Qu’à cela ne tienne, on en profite pour innover ! Les objets connectés et autres applis ont plus d’un tour dans leur sac pour aider vos bambins et/ou vos ados à acquérir de nouvelles connaissances cette année.

Jusqu’à présent les parents (oui, vous !) faisaient plutôt la chasse aux écrans. Mais “grâce” à la fermeture des écoles de mars à juin, on a tous redécouvert les vertus de la télé et autres tablettes pour remuer les méninges des enfants.

Qui n’a pas prêté son téléphone à sa progéniture pour obtenir quelques minutes de paix, en tête à tête avec son ordi, le temps d’envoyer un ou deux mails ?

Allez, ouste la mauvaise conscience ! On s’adapte et on prend ce qu’il y a de bien dans ces nouvelles technos.

Podcasts et applis sur mobile ou sur tablette, chaînes YouTube, mais aussi assistants vocaux (comme Amazon Alexa) en guide d’encyclopédie sur pattes : vous avez l’embarras du choix. (Seules les consoles semblent pour l'instant rester à l'écart de tous ces usages pédagogiques…) 

Voici notre sélection toute subjective (n’hésitez pas à l’enrichir en commentaires) :

Pour l’apprentissage des langues…of course

Commençons par la base : l’apprentissage des langues. Les applis ludiques, interactives et souvent très bien illustrées sont bien utiles pour mémoriser un maximum de vocabulaire.

On parie que vous n’avez pas attendu le confinement au printemps pour y avoir recours. Mais en cette rentrée c’est le moment de prendre de bonnes habitudes dès le début.

Alors, pendant les temps de transport ou la pause du midi, on consacre quelques minutes à la langue de Shakespeare et pourquoi pas, même, au chinois. Pour identifier et retenir les idéogrammes (qui sont nooooombreux), une aide visuelle est particulièrement la bienvenue !

Ainsi, à côté des Babbel et autres Duolingo ou Rosetta Stone qui ont “pignon sur rue”, Chineasy promet “une technique fun, stimulante et efficace” pour vous faire apprendre pas moins de 40 caractères en 6 minutes, chaque jour.

Pour devenir le/la futur(e) Bill Gates…

cubroidComme le disait – paraît-il – Oscar Wilde, “il faut toujours viser la lune car, même en cas d’échec, on atterrit dans les étoiles”. Alors pour l’avenir de votre enfant, visez haut et commencez sans tarder à lui apprendre les bases de la programmation.

Avec Cubroid, il aura l’impression de jouer aux Lego comme ses copains-copines sauf que certains blocs (connectés) ont des fonctionnalités bien plus rigolotes (commander, faire du son ou de la lumière, etc).

Bien sûr pour obtenir ce que l’on veut (se construire un robot par exemple), il faut “programmer” ces blocs. C’est là que Scratch intervient. Cet outil d’apprentissage de la programmation pour les tous petits est né de l’initiative d’un groupe de recherche du MIT (Massachusetts Institute of Technology).

Couplé à Cubroid, vous pouvez créer ce que vous voulez !

… ou le futur Albert Einstein

Les nostalgiques de C’est pas sorcier (mais si, l’émission télé avec Fred, Jamy et Sabine) peuvent les retrouver sur YouTube et bien d’autres leur ont depuis emboîté le pas.

Notamment la chaîne Arte qui a créé Vortex, sa chaîne de vidéos de vulgarisation scientifique. Ok, dit comme ça, vous pensez que vous allez avoir du mal à motiver vos rejetons ?

Sachez que la vidéo sur les capsules temporelles a attiré plus de 189 000 visites. On est loin des 100 millions de vues en 24h récoltées par le groupe de K-Pop BTS et son désormais fameux “Dynamite” mais l’un n’empêche pas l’autre 😉

3. Tiens ! En parlant musique 🎼

Votre ado se morfond de ne plus pouvoir se trémousser en soirée ou en concert ? Faîtes germer en lui l’idée de créer sa propre musique !

Là encore, les applis arrivent à la rescousse. Même si vous n’avez pas d’instrument ! Comment c’est possible ?

Lire aussi :

Quels sont les objets connectés (vraiment) utiles à la maison ?

Simply Piano par exemple transforme votre tablette en clavier. Pas de quoi se croire à la salle Pleyel mais suffisant pour se faire plaisir en apprenant à jouer des morceaux bien connus à raison de 5 minutes par jour. Ça se tente ?

Sur le podium des instruments les plus demandés aux côtés du piano : la guitare et le yukulélé. Sachez-le 🙂

Bon à savoir aussi, il existe un site dédié aux objets connectés pour apprendre la musique. Pour découvrir le conservatoire de demain, c’est par ici !

Lire aussi :

Sensibiliser les enfants à la consommation d’énergie

Tous ces objets connectés et autres applis sont formidables pour accéder à une multitude de savoirs sans quitter sa chaise de bureau mais…attention. Seuls, face à un écran, avec une connexion à internet, vos enfants risquent de ne pas faire “que” de “bons” apprentissages. Donc gardez un oeil 😉

Enfin, si malgré tout vous n’êtes pas encore complètement à l’aise avec toutes ces technos, vous pouvez les laisser apprendre à fabriquer des objets connectés grâce à… un livre !

Laissez-nous un commentaire

Pas d'inquiétude votre adresse email ne sera pas publiée