Inspirez, soufflez,… déconnectez !

objets connectés pour déconnecter

Jongler non-stop entre travail/famille/tâches ménagères tout en écoutant d'une oreille les infos bien anxiogènes ? Le risque de surchauffe guette. 

Si on a bien conscience d'être chanceux en restant à l'abri chez soi, on a aussi besoin de réconfort de temps en temps.

On vous livre ici quelques pistes pour ramener un peu de sérénité à la maison. Faire appel aux objets connectés pour…déconnecter ? Ça marche ! 

1. Se ménager des pauses

Non, non, on n'est pas tombé sur la tête. On vous propose bien d'appuyer sur "STOP". 

Essayez, vous verrez. Ce mail à vos collègues ne sera pas moins efficace si vous l'envoyez 10 minutes plus tard (et avec le cerveau reposé vous apercevrez peut-être LA coquille qui vous avait échappé).

Et votre petit dernier ne perdra pas 20 points de QI parce qu'il aura regardé un épisode de plus de l'âne TroTro (par contre, pour les parents au-delà de 3 épisodes d'affilée, c'est sûr, on y laisse des neurones).

Donc, on est d'accord, vous allez vous consacrer au moins 10 minutes rien qu'à vous ?

Rendez-vous avec vous-même…

Pour une plongée immédiate vers la détente, faites confiance aux pros, c'est-à-dire les applis de méditation.

Vous avez l'embarras du choix : Petit bambou ou Head Space et leur fameux principe de "pleine conscience" (on résume : soyez là, maintenant, tout à votre détente et pas déjà préoccupé(e) par les 1000 actions qui vous attendent après la pause).

Mais aussi Respirelax qui vise à ajuster le bon rythme inspiration/expiration pour retrouver le calme quand tout s'affole.

Bon à savoir : se lover dans son canapé avec son chat dans les bras tout en se laissant bercer par son ronronnement fonctionne assez bien aussi pour déconnecter en mode express. 

Besoin d'aide pour vaincre les mauvaises habitudes ?

TomC'est plus fort que vous ? Même 10 petites minutes, vous n'arrivez pas à lâcher prise ? Alors, on vous présente Tom !

Il s'agit d'un ours (sûrement un cousin de notre ours Plouf) qui est très gentil sauf… quand vous touchez à votre téléphone.

Avec l'appli Bear Focus Timer, si vous retournez votre téléphone avant la fin du temps de pause que vous aviez programmé, Tom grooooonde. 

Tolérance zéro interruption

Certains ont même imaginé un bouton pour fractionner la journée en tâches et ne se concentrer que sur une tâche sans jamais se laisser distraire (donc ça marche aussi pour la tâche "détente").

À la base il a donc été conçu pour se "brancher" sur votre ordinateur (via USB) et vous "empêcher" (via un bandeau, ça reste "soft") de consulter des sites qui vous font perdre du temps alors que vous lui aviez indiqué, par exemple, que pendant les 15 prochaines minutes, vous alliez faire du tri dans votre boite emails. 

Mais rien ne vous interdit de lui indiquer au contraire, de vous détourner de vos mails "pro" pendant que vous vous octroyez une pause sur un site de recettes de cuisine ou de voyages…😉

Dans le même ordre d'idées, pour mobile, des Français développent en ce moment un totem baptisé LetMeThink qui permet de se créer un espace dans lequel on ne se laisse plus interrompre par des sollicitations sur son téléphone. 

Concrètement, comment ça marche ?

Let me think appli

  1. vous définissez une configuration sur votre téléphone, votre "think space" (ou votre espace de calme) dans lequel vous indiquez à quelles applis vous souhaitez accéder (reprenons par exemple : Petit Bambou et Respirelax).
  2. ensuite dès que vous touchez le totem avec votre smartphone, ça lance votre think space (bye bye les notifications Slack, Gmail, Insta, etc). 
  3. selon LetMeThink, vous êtes censés vous en servir pour vous concentrer sur votre travail. On vous propose de vous concentrer sur votre repos !

Ça y est ? Vous avez fait une pause ?

Voilà, maintenant, vous n'avez plus envie de reprendre le travail (c'est vrai, c'est le risque).

Dans ce cas, c'est peut-être que vous avez besoin de vous défouler un peu.

On passe à l'étape suivante !

2. Se défouler 

Là, deux options pour un rendement optimal temps/efficacité : chanter ou danser (ou les deux, en fait…).

Ces deux activités libèrent de la dopamine, hormone de la joie. Et ça fonctionne même si on chante faux 😇

Pas besoin d'objet connecté pour chanter nous direz-vous ? C'est vrai mais… avec une bonne play-list c'est tellement plus inspirant ! 

Ni une, ni deux, demandez à Alexa (ou à votre Station Sowee puisqu'Alexa est intégré au Socle) de lancer vos morceaux chéris et laissez libre cours à votre talent naturel.

Libérééééé, délivrééééé

Le Big Mike Secours PopulaireEt pourquoi pas… vous doter d'un micro ?

Avec le Big Mike, l'ambiance est a-ssu-rée : ce micro-karaoké est équipé d’une enceinte bluetooth, d’une boule disco LED amovible (quelle idée, on la garde !), et d’un panneau de contrôle pour mixer et modifier votre voix.

De quoi massacrer vos titres préférés comme le précise son descriptif 😋 

En plus vous ferez une bonne action !

Pendant toute la durée du confinement, 100% des bénéfices des ventes de Big Mike sont reversés au Secours Populaire.

Un prof rien que pour vous (ou presque)

Si vous êtes plus "cardio" que "soprano/alto", les cours de sport en live sur les réseaux sociaux sont aussi un bon moyen de se défouler.

Consultez les comptes des clubs de sport, ils en proposent tous. Les marques de cosmétiques s'y mettent aussi donc vous aurez l'embarras du choix.

C'est gratuit et vous avez l'impression d'avoir le prof rien que pour vous. Mieux ! Vous n'aurez pas à faire la queue à la douche, ni à vous tortiller pour vous rhabiller sans faire tomber votre serviette. 

Pour ceux qui sont restés bloqués dans les années 80, avec d'horribles souvenirs de juste-au-corps fluos, on vous rassure l'aérobic/gym-tonique, c'est fini.

Aujourd'hui, on se défoule à base de Booty Barre, Shadow boxing, Killer cardio, Warrior Yoga, All 4 The Butt…

3. Rêver

Toute cette agitation, ce n'est pas vraiment votre tasse de thé pour décompresser ?

Pour les introvertis (et on le devient tous un peu après plusieurs semaines de confinement…), il existe d'autres moyens de se vider la tête afin d'éviter la surchauffe. 

S'évader, grâce aux objets connectés, c'est possible. Le casque de réalité virtuelle est même l'objet idéal pour ça. Nagez avec les dauphins, visitez des lieux inaccessibles sans même faire la queue, …

En quelques minutes, vous êtes transporté à l'autre bout du monde si vous le souhaitez. Pas besoin de masque, ni de gel hydroalcoolique, pas de gestes barrières (pas d'enfant qui braille, merci l'âne TroTro 🙏 et les coloriages Plouf).

wild journey appBon d'accord, tout le monde ne possède pas ce type d'appareil à la maison. Dans ce cas, l'appli Wild Journey fera très bien l'affaire pour se téléporter loin très loin. 

L'appli promet un voyage vers "des forêts majestueuses et des coins de nature tranquilles" et "des paysages sonores en 3D qui vous plongeront au cœur du monde naturel".

Enfin, pour rêver sans quitter son salon, quoi de mieux qu'un livre. Prenez un instant pour écouter quelques pages d'un livre audio. Cela reposera vos yeux qui passent déjà trop de temps devant l'écran. 

À vous de jouer maintenant !

Et pourquoi pas conserver ces bonnes habitudes de détente quand on sera sorti du confinement ? 

Laissez-nous un commentaire

Pas d'inquiétude votre adresse email ne sera pas publiée