Quelle est la température idéale pour la maison en hiver ?

Température idéale à la maison l'hiver

De novembre à avril, la température intérieure est la clé du confort… et du réconfort. Mais quand il s’agit de bien la doser, chacun prêche pour sa paroisse selon sa sensibilité au froid. Pourtant, le degré de frilosité n’est pas l’unique critère à prendre en compte pour déterminer la température idéale de la maison en hiver ! Période de la journée, pièce concernée, occupation des lieux, caractéristiques du logement, présence d’un thermostat ou pas : les facteurs qui font partie de l’équation sont nombreux. On va le voir, la température idéale se définit uniquement au cas par cas ! 

En hiver, la température idéale dépend… de la pièce concernée

Au vu du temps qu’on y passe, on n’attend pas du hall d’entrée qu’il soit aussi bien chauffé que le salon. C’est bien pour cette raison que la température idéale de la maison en hiver va aussi dépendre du nombre et du type de pièces de votre logement. À chacune d’elle, sa fonction. Et à chaque fonction, une préconisation (merci l’ADEME). Tour d’horizon des ajustements à prévoir ! 

19° à 21°C dans les pièces à vivre, eh oui !

Dans pièces à vivre il y a le verbe “vivre”, qui indique explicitement que l’on y passe la majeure partie du temps. Vous confirmez ? Bien. Vous approuverez sûrement qu’un bon confort thermique y soit recommandé. Pas étonnant donc que selon l’ADEME, le salon, la salle à manger, la cuisine ou le bureau se doivent de voir la vie entre 19 et 21 degrés ! Du coup, pour les habitués des climats tropicaux dans le salon (et d’une belle surconsommation hivernale allant au-delà de 21°C), on recommande fortement d'enfiler des chaussons fourrés et de passer une petite laine supplémentaire (pas très glamour ? On vous l'accorde). Après tout, sans vouloir jouer aux donneurs de leçons, ce n’est pas vraiment la saison pour marcher pieds-nus et se balader en T-shirt ;).

16° à 17°C dans la chambre pour de douces nuits

Une chambre trop chauffée la nuit… nuit à la qualité du sommeil ! C’est pourquoi la température de référence pour cet espace nocturne se veut plus basse que dans les pièces de vie. Non seulement on y passe moins de temps, mais en plus, 16 à 17°C sont recommandés pour trouver plus facilement le sommeil sans dessécher ni les voies respiratoires, ni les muqueuses. Grosso modo, pour la santé et les nuits réparatrices, mieux vaut privilégier une bonne couette, des chaussettes en pilou-pilou et un bon pyjama plutôt que de monter le chauffage à fond ! La facture d’énergie vous le rendra ;).

Entre 18 et 21°C dans la chambre des babies

La température idéale n’est pas une constante invariable, la preuve avec la chambre des nouveaux-nés. Et pour cause, les nourrissons ne sont pas encore armés en matière de régulation thermique ! Même équipés du pack "pyj’ – body – gigoteuse", il est préconisé de monter la température entre 18 et 20°C pour assurer leur bien-être et contrer leur sensibilité au froid. Bonne nuit les petits ! 

22° dans la salle de bain, youpi !

Le record de chaleur revient à la salle d’eau. Il faut dire qu’en tenue d’Ève et d’Adam, l’hiver pique un peu plus, pas vrai ? Voilà pourquoi la température idéale côté salle de bains rehausse les moyennes vues jusqu’à présent. Ce sera 22 degrés pour les heures d’utilisation. De quoi s’assurer de pouvoir prendre une douche ou un bain sans être frigorifié. La bonne idée “chauffage” ? S’entourer d’un sèche-serviette qui saura tenir les serviettes de bain bien au chaud et assurer un confort thermique au top !  

17° dans les espaces de passage, ça suffit

WC, hall d’entrée, buanderie, cagibi, couloirs, pièces inoccupées… Il y a des espaces de la maison où on ne fait que passer en coup de vent. Ça n’a donc pas de sens de les chauffer au même niveau qu’une pièce à vivre ! D’où un repère fixé à 17°C, un montant suffisant pour ces pièces peu fréquentées. D’autant qu’elles se nourrissent en chaleur par procuration des espaces voisins ;). 

La température idéale de la maison en hiver dépend… de l’heure de la journée

Les degrés qui font du bien… de jour

Lunatique la température idéale de la maison en hiver ? Un peu oui. Madame a ses humeurs selon l’heure et la période de la journée. Mais on ne lui en veut pas, ce caprice a ses logiques ;). Supposons qu’on soit exposé plein sud et qu’on jouisse, lors d’une journée de bricolage, de ce bain de soleil naturel. Forcément, la température idéale sera rapidement atteinte à moindres efforts par les radiateurs. Un besoin évolutif car si l’activité du moment est d’être statique en mode télétravail par une journée de grand froid, il faudra sûrement revoir à la hausse cette température optimale, alors que si on s’offre une pause home-cinéma en famille un dimanche après-midi enfouis sous des plaids, elle sera revue à la baisse. Que de variations de température selon l’activité du jour ! 

Les degrés qui font du bien… de nuit

Quelle est la température idéale pour dormir ? 16 à 17°C ! D’ailleurs, on vous l’a déjà dit puisqu’il s’agit des degrés Celsius recommandés dans la chambre à coucher ;). Pour bien dormir, c’est LA température qui favorise le sommeil et facilite la respiration ! Alors, pour ne pas affecter la qualité des dodos, on écoute les experts et on ajuste les radiateurs ;).

La température idéale dépend… de l’occupation des lieux

Vous avez dit présent ?

Pour éviter le gaspillage, le mieux est de chauffer uniquement les pièces de la maison au moment où on les utilise. Pas quand on est inscrit aux abonnés absents ! Comme vu plus haut, la salle de bain par exemple, n’a besoin d’être chauffée à 22°C que lorsqu’elle est utilisée. Durant la journée de travail et d’école, à quoi bon maintenir un tel niveau ? Idem pour les autres pièces de la maison. L’idée est d’atteindre la température parfaite uniquement quand on est dans les parages et de la diminuer le reste du temps. La formule idéale ? S’équiper d’un système de régulation du chauffage connecté qui permet de faire remonter les degrés Celsius peu de temps avant de rentrer chez soi, histoire que l’appart’ ou la maison ait eu le temps d’être prêt à vous accueillir à la bonne température. (On nous dit dans l'oreillette que la Station connectée le fait à la perfection et vous permet d'économiser ainsi jusqu'à 25% de vos consos d'énergie…)

Non, les absents n’ont pas toujours tort

Depuis que le mode absence existe, c’est tout un monde qui a basculé… dans le bon sens ! On est ainsi libre de rectifier les étourderies du type “oups, j’ai laissé les radiateurs allumés” lors d’un départ en week-end ou au travail, et ce, directement depuis le téléphone. C'est pourquoi depuis qu'on peut piloter son chauffage à distance, les absents n'ont plus toujours tort. Même absent, vous pouvez baisser significativement la température de toute la maison lorsque les lieux sont inoccupés pendant plusieurs jours. De quoi éviter de gaspiller de l’énergie inutilement tout en maintenant une température décente pour le bien-être de l’habitat et de ses installations. Vous savez ce qu’il vous reste à faire ! Quand le chat n’est pas là…  

La température idéale dépend… de votre chauffage

Et de son niveau de performance

La perf’ d’une chaudière dernier cri n’est pas équivalente à celle qui a plus de 10 ans à son actif. Cette dernière sera forcément plus énergivore et probablement moins docile pour s’approcher de la météo de rêve à l’intérieur du foyer ! A contrario, plus le modèle de chauffe est moderne et récent, plus il devrait être performant pour obéir et s’exécuter à vos moindres désirs avec précision, au degré près. 

Et/ou de son éventuelle régulation avec un thermostat 🙂

Quand il est couplé à un thermostat connecté (véritable outil-miracle qui communique directement avec la chaudière ou les radiateurs élec’), le système de chauffe s’adapte au mieux à vos besoins à l’instant T. En effet, avec lui, il est possible de réguler et de piloter la température intérieure à la carte. Configuration d’un planning de chauffe selon les plages horaires auxquelles vous êtes présent ou absent, choix de la température pièce par pièce, conservation optimale de la chaleur pour maintenir la température parfaite dans la maison en temps réel… Oui, avoir recours à la programmation est d’une aide essentielle pour faire varier la température selon la fréquentation des lieux, les moments de la journée et les besoins, mais aussi pour réguler la température à distance ! Vous savez désormais comment garder la maison chaude en hiver…

La température idéale dépend… de votre logement… et de vous !

Que dit l’anatomie de votre home sweet home ?

Exposition au soleil, performance du chauffage, zone géographique, taux d’humidité, circulation de l’air, qualité de l’isolation : votre home sweet home joue un rôle prédominant pour définir la température idéale de la maison en hiver ! La perception de la “bonne température” est forcément conditionnée par ces facteurs. C’est aussi le cas selon que vous habitiez une maison individuelle non mitoyenne ou un appartement entouré de voisins. La maison ne peut pas compter sur ses voisins pour la réchauffer en sandwich comme un appart’ parmi tant d’autres dans un immeuble. À plusieurs, l’union fait la force ! Ça impacte forcément les besoins en chauffage… 

Que dit votre degré de frilosité ?

En effet, à la question “quelle est la température parfaite ?” (à l’intérieur), la vraie réponse, vraie de vraie, c’est… la vôtre ! Car s’il existe bel et bien des seuils indicatifs de température dits “idéaux”, on ne naît pas tous égaux face au froid. Sans oublier que l’âge et l’état de santé (et même l’habillement) influent aussi sur le ressenti thermique. Alors non, il ne s’agit pas de déconstruire tout ce qui a été mentionné plus haut, on vous rassure. L’idée n’est pas non plus de lancer l’interminable débat sur ceux qui ne supportent pas la chaleur et ceux qui craignent l’hiver, on le connaît suffisamment bien celui-là ;).

Non, il s’agit plutôt de connaître les règles de base tout en se laissant une marge de manœuvre et de flexibilité pour revoir le chauffage à la hausse ou à la baisse selon la sensibilité de chacun aux températures hivernales. Ainsi, la disparité de ressenti fait que les habitants d’un logement A se contenteront d’un 19°C dans le salon en plein hiver, alors que ceux d’un logement B iront jusqu’à 21°C. Grosso modo : pour faire la météo à l’intérieur, écoutez vos critères de confort, tout en restant raisonnable ;). Si vous avez froid, commencez par rajouter une épaisseur plutôt que de forcer la main au radiateur ou alors, coupez la poire en deux ! C’est à vous…   

Et pour savoir comment garder la maison chaude en hiver, ça fait l'objet d'un autre article, juste ici !